Le ministre délégué aux Transports Clément Beaune a appelé ce mercredi les sociétés autoroutières à concéder "une ristourne" aux automobilistes pendant les vacances d'été. On parle d'au moins 10% comme accordé l'an dernier à ceux qui payaient en chèques vacances.

Un cadeau pour les vacances ? Peut être. C'est la demande du ministre délégué aux Transports 

On est à quelques semaines des grands départs en vacances qui vont se faire à partir de fin juin début juillet, pour beaucoup de Français. On sait qu'on est dans une période difficile, d'inflation, de difficultés sur le pouvoir d'achat. Et donc je pense (...) que, dans ce contexte, il est important que les sociétés d'autoroutes fassent un geste commercial, fassent une réduction, une ristourne,

Le ministre délégué aux Transports Clément Beaune.

sur RTL.

Les principales sociétés d'autoroutes avaient concédé l'été dernier une réduction de 10% sur les trajets des détenteurs d'un badge de télépéage s'ils payaient en chèques vacances. 

"Je souhaite qu'on ait un geste au moins équivalent cette année pour les familles qui partent en vacances par la route" et que la mesure soit appliquée dès les premiers départs et non pas à la mi-juillet comme l'an dernier, a-t-il dit.
Il a précisé qu'il allait discuter des "modalités" avec les sociétés d'autoroutes la semaine prochaine.

L'A8, l'A50, l'A57 aussi ?

Le réseau Vinci en région Paca :

Dans un communiqué publié sur son site internet, le groupe Vinci Autoroutes (qui gère notamment l'A8 autour de Nice) a annoncé qu'il allait "offrir cet été 20% de remise sur le péage aux utilisateurs de chèques-vacances".

Clément Beaune a précisé qu'il allait discuter des "modalités" avec les sociétés d'autoroutes la semaine prochaine.

Avec AFP

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité