• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Le Palais préfectoral s'ouvre au public à partir de janvier 2013

© Miniwark/france 3 côte d'azur
© Miniwark/france 3 côte d'azur

Habituellement il fallait attendre les Journées du patrimoine. Dès janvier, la préfecture des Alpes-Maritimes ouvre l'accès au "Palais des Rois Sardes" à Nice, Attention, c'est sur réservation !

Par @annelehars

A partir de janvier prochain, les visites du Palais préfectoral seront commentées par des agents spécialisés du patrimoine historique tous les mardis, sauf organisation d’événement au sein du palais.

Haut lieu de l’histoire de Nice, le Palais préfectoral est classé monument historique.

Les lieux à découvrir : 

• L’escalier d’honneur : Sa restauration remet au jour les colonnes qui confèrent un caractère monumental à l'escalier.
• L’antichambre Jean-Charles Blais « Trois mots, trois couleurs » 1998 : Création picturale liée à l’architecture.
• La salle des fêtes et la galerie des glaces: Des colonnes corinthiennes supportent le plafond décoré dans le style néo-baroque.
• Le grand salon : Son ornementation est dans le goût de la Belle Époque.
• Le jardin d’hiver.
• La petite et la grande salle à manger.
• Galerie Jules Chéret.

Détails sur le site de la préfecture.

Les grandes dates :

Le Palais préfectoral, connu également sous l'appellation de « Palais des Ducs de Savoie », ou « Palais des Rois Sardes », fut, de 1610 à 1860, l'un des bâtiments dévolus aux ducs de Savoie, devenus, à partir de Victor-Amédée II de Savoie, en 1723 également Rois de Sardaigne. Depuis 1860, il abrite la préfecture des Alpes-Maritimes.

A l’occasion du centenaire de l’annexion de la ville de Nice à la France, en 1960, le Général de Gaulle y logea et y présida un dîner de gala.
En février 2001, les ministres des Affaires Étrangères de l’Union européenne y signèrent le Traité de Nice.

La visite virtuelle du Palais préfectoral est déjà sur Internet.

Renseignements auprès du Centre du Patrimoine de la Ville de Nice : 04.92.00.41.90

Sur le même sujet

Interview du colonel Jacques Baudot, SDIS 83

Les + Lus