Le protocole de financement de la Nouvelle ligne Provence-Côte d'Azur devant relier Marseille à Nice signé

Publié le Mis à jour le
Écrit par Anne Le Hars

L'État, SNCF Réseau et les collectivités locales intéressées ont signé ce lundi 28 février le protocole de financement des deux premières phases de la Ligne nouvelle Provence Côte d'Azur (LNPCA), liaison ferroviaire devant relier Marseille à Nice.

Ligne nouvelle Provence Côte d'Azur (LNPCA), liaison ferroviaire devant relier Marseille à Nice est sur le rail.

Conformément à un accord conclu en avril 2020, le document signé par le ministre délégué aux Transports Jean-Baptiste Djebbari porte sur un montant total de 3,5 milliards d'euros.

Sa prise en charge :

  • 40% par l'Etat
  • 40% par les collectivités de Provence-Alpes-Côte-d'Azur
  • 20% restants devant être demandés à l'Europe. 

La première phase comprend pour 900 millions d'euros la construction d'une gare
près de l'aéroport de Nice, l'ouverture d'un RER toulonnais et des aménagements à Marseille, qui doivent être mis en service d'ici 2030.

La deuxième phase concerne essentiellement, pour 2,6 milliards d'euros, des aménagements entre Cannes et Nice et le percement d'un tunnel sous Marseille, dont l'ouverture est envisagée vers 2035.


"Les premiers travaux sont programmés dès 2024", a noté le ministère dans un communiqué, alors que l'enquête publique concernant ces deux premières phases s'achève lundi.

Une phase 3 ultérieure prévoit la construction d'une ligne nouvelle entre Nice et Cannes, tandis qu'une phase 4 envisage des sections entre Aubagne (Bouches-du-Rhône) et Toulon et entre Cannes et Le Muy (Var).

Aucune échéance n'est encore avancée pour leur réalisation.
Les collectivités concernées sont la région Provence-Alpes-Côte d'Azur, les départements des Bouches-du-Rhône, des Alpes-Maritimes et du Var, les métropoles d'Aix-Marseille, Nice et Toulon, et les agglomérations de Cannes, Draguignan et Grasse.
Avec AFP