Marché de Noël, fête foraine, Saint-Sylvestre... Le maire de Nice Christian Estrosi annonce de nouvelles mesures face à la propagation du Covid-19

Publié le Mis à jour le
Écrit par Gregory Bustori

Le maire de Nice et président de la Métropole a tenu un point presse ce mercredi 29 décembre où il a commencé par dépeindre une "situation qui est cruellement, vraiment mauvaise" sur le plan sanitaire. Des mesures ont été annoncées, d'autres devraient suivre d'ici 24 à 48 heures.

C'est entouré du Docteur Richard Chemla, adjoint au maire en charge de l'environnement et de la santé, et de Bastien Nespoulous, le directeur général des services adjoint, que le maire de Nice Christian Estrosi a tenu une visioconférence à 14h30, ce mercredi 29 décembre.

"Si le taux d'incidence est de 1053 ce matin [...] je vous annonce un chiffre qui est plus terrifiant encore" a-t-il précisé avant de donner le taux d'incidence des 20-40 ans qui est de 1800 cas positifs pour 100.000 habitants.

Dans les Alpes-Maritimes, ce sont actuellement quelque 15.000 tests par jour qui sont réalisés et le premier édile niçois a répété la forte présence, y compris jusque dans les eaux usées, du variant Omicron sur le territoire azuréen, complété par une vague du variant Delta toujours en cours. 

Des mesures pour le marché de Noël, le réveillon, et la fête foraine

A Nice, le soir du réveillon, le vendredi 31 décembre, le marché de Noël fermera ses portes à 19 heures. Les 1er et 2 janvier, les visiteurs ne pourront y rester au-delà de 20 heures. Une décision motivée également par des contraintes sécuritaires.

Il a expliqué : "J'ai décidé d'anticiper la fermeture du marché de Noël afin d'éviter les regroupements tardifs et permettre aux forces de l'ordre d'être mobilisés dans les quartiers sensibles".

Le maire de Nice a également pris des mesures pour "la fête foraine [qui] fermera  définitivement samedi soir, de manière anticipée".

D'autres décisions à venir ?

Alors que la France a dépassé les 200.000 cas positifs en 24 heures a fait savoir aujourd'hui le ministre de la santé, Olivier Véran, Christian Estrosi a rappelé les règles d'usage pour ce Nouvel An, craignant pour les jours à venir.

"Les chiffres parlent d'eux-mêmes, ils sont incontestables et nous savons qu'ils ne vont cesser de progresser dans les jours qui viennent, de manière constante, voire même [...] de manière exponentielle et accélérée." a martelé le maire de Nice.

De nombreux évènements culturels et sportifs se profilent dans les semaines qui viennent, et Christian Estrosi n'exclut aucune piste"Nous sommes en train de travailler à un protocole pour savoir si nous maintiendrons - et si c'est le cas dans quelles conditions - certains évènements culturels, certains évènements sportifs qui sont organisés par la collectivité elle-même."

Reports, annulations ? Cela dépendra des chiffres qui seront communiqués par l'Agence régionale de santé dans les prochaines 24 ou 48 heures. "Là aussi, je ne prendrai pas de dispositions qui amplifieraient les risques auxquels les simples gestes de la vie quotidienne nous confrontent tout simplement." 

Des décisions complémentaires seront prises après d'ultimes réunions avec les acteurs de la sécurité, de la santé, et le préfet des Alpes-Maritimes. Une communication dans la journée de demain est attendue.