• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Métropole de Nice : la commission d'enquête dit non au projet d'échangeur de la Baronne

Le MIN, marché d'intérpet national, devrait être construit sur la rive droite du Var et pour la Métropole, le projet d'un demi-échangeur devrait fluidifier le trafic. / © Franz CHAVAROCHE / MAX PPP
Le MIN, marché d'intérpet national, devrait être construit sur la rive droite du Var et pour la Métropole, le projet d'un demi-échangeur devrait fluidifier le trafic. / © Franz CHAVAROCHE / MAX PPP

Situé sur la rive droite du fleuve Var au dessus de Nice, le projet d'un demi-échangeur semble compromis. A l'issue de l'enquête publique, c'est un avis négatif qui a été rendu. Dans un communiqué, la Métropole de Nice se dit surprise et compte proposer un nouveau projet retravaillé.

Par Catherine Lioult

C'est une surprise pour tous les responsables de la Métropole Nice Côte d'Azur, qui planchent depuis des années pour fluidifier le trafic sur la rive droite du Var, dans le périmètre de l'Eco-Vallée.

 

Du Broc à St-Laurent-du-Var, le trafic est difficile, et le projet de déménagement du MIN ( 25 hectares avec une plateforme alimentaire et horticole) sur la commune de la Gaude n'est pas de nature à rassurer les automobilistes ni les élus.

La solution proposée ? Un demi-échangeur, dans le quartier de la Baronne pour faciliter l'accessibilité du site.
Depuis 12 ans, les responsables travaillent sur ce dossier et la population s'est prononcée lors de l'enquête publique.
Les conclusions ont été rendues par la commission d'enquête : c'est un avis défavorable.

Une surprise


Dans un communiqué, la Métropole Nice-Côte d'Azur explique avoir reçu ce rapport le 23 juillet dernier et en prend acte "avec surprise".
Elle  rappelle que ce projet, validé par tous les partenaires, est indispensable pour améliorer l’accessibilité de la rive droite du Var et estime que certaines des motivations du rapport sont infondées.

Cet avis défavorable de la Commission retarde la procédure de l’infrastructure routière, mais ne remet pas en cause le projet de Marché d’Intérêt National à la Baronne, ni sa date de mise en service.


Le Conseil métropolitain dit tirer les conclusions de cet avis dans les prochains mois en proposant à enquête publique un projet retravaillé.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Interview de Thérèse Schermann-Descamps

Les + Lus