Depuis le 31 janvier, la ville de Nice a instauré une zone à faibles émissions (ZFE) comme l’ont déjà fait 220 villes et métropoles européennes. Il s’agit ainsi d’améliorer la qualité de l’air en réduisant les émissions de gaz à effet de serre.

Désormais vous ne verrez plus sur la promenade des Anglais de gros et vieux camions circuler grâce à la mise en place d’une zone à faibles émissions (ZFE) par la mairie de Nice. Ce secteur emblématique devrait alors devenir un endroit où l’air sera plus pur et surtout moins pollué. A moins d’être un véhicule d’intérêt général comme celui des pompiers ou de la police, les vieux camions de plus de 3,5 tonnes sont désormais persona non grata sur tout le bord de mer.

"Le but c’est de baisser de 10%  les émanations de CO2" Gaël Nofri,  adjoint au maire délégué à la circulation à la ville de Nice

La nouvelle zone à faible émission (ZFE) s’étend du boulevard Grosso au boulevard  Carabacel jusqu’à la voie Matisse non incluse.

L’application de cette mesure fait en réalité partie d’un plan plus général que la sauvegarde de l’environnement.  

Le but c’est de baisser de 10% les émanations de CO2 mais cela fait aussi partie d’un travail plus général qui englobera la zone à 30km/h ainsi que l’interdiction des poids lourds à certains horaires pour retrouver un centre-ville où l’on respirera mieux.

Gaël Nofri, adjoint au maire délégué à la circulation, au stationnement, et à la logistique urbaine

"C’est l’une des villes les plus polluées de France", Thierry Bitouzé, Cofondateur du collectif Citoyen 06

Avec Lyon, Marseille ou encore Paris, la ville de Nice affiche un taux de pollution devenu intolérable pour certains.

C’est une des villes les plus polluées de France particulièrement en centre-ville à cause des voitures, mais aussi à cause des motos, très nombreuses à Nice, 85 000 en tout. Des engins 8 à 10 fois plus polluants que les voitures.

Thierry Bitouzé, Cofondateur du collectif Citoyen 06

D’ici 2024, des camions plus récents et certaines voitures seront aussi concernés par la même interdiction. A terme elle ne portera que sur les véhicules datant d’avant 2005 et roulant au diesel. La ville de Nice souhaite mettre en place une zone à 30 km/h sans feux rouges entre le boulevard Carabacel et le boulevard Jean Médecin. Après une expérimentation de 3 mois prévue pour mi-2023, ce projet pourrait être soumis à la population par référendum.

--