VIDEOS. Mort de Nahel à Nanterre : bilan des incidents dans les Alpes-Maritimes

Après la mort de Nahel, 17 ans, tué à Nanterre par un policier en raison d'un refus d'obtempérer, la situation est très tendue dans les cités en France. A Nice, barricades, feux de poubelle, tirs de mortiers, la nuit a été agitée dans certains quartiers. Deux personnes ont été interpellées.

La nuit a été agitée dans le quartier des Moulins et dans celui de l'Ariane à Nice. La préfecture des Alpes-Maritimes indique que des incidents ont eu lieu dans ces deux quartiers niçois entre 21h25 et 1h50 du matin.

Sur les réseaux sociaux, quelques posts font état de dégradations.  

Christian Estrosi, maire de Nice, indique sur les réseaux sociaux qu'il déplore et condamne des tirs de mortier en direction du commissariat Saint-Augustin.

A l’Ariane aussi, des individus s’en prennent au commissariat et aux véhicules de police avec des mortiers et allument des feux de poubelles. Soutien aux forces de l’ordre et de secours mobilisées dans ces quartiers face aux voyous et aux casseurs.

Christian Estrosi, maire Horizons de Nice.

Twitter

Eric Ciotti demande l'état d'urgence "sans délai"

Le président des Républicains Eric Ciotti a demandé ce jeudi que l'état d'urgence soit déclenché "sans délai" là où des incidents ont éclaté. 
"Les images d'émeutes cette nuit partout en France sont insupportables", a affirmé dans un communiqué Eric Ciotti selon qui "rien ne peut justifier ce déchaînement de violence".

Il affirme que le commissariat des Moulins n'est pas le seul à avoir été la cible de casseurs. Celui de l'Ariane l'a été également.

Selon le bilan établi par la préfecture des Alpes-Maritimes, dans le quartier de l'Ariane, six poubelles et un arbre ont été incendiés. Idem pour un coffret électrique alimentant les caméras qui du coup se sont éteintes.

Dans le quartier des Moulins, ont été brûlés un véhicule léger, un deux-roues et trois poubelles.
Sur ces deux secteurs, les effectifs ont essuyé plusieurs tires de mortiers et jets de projectiles sans faire de blessé.

Le préfet des Alpes-Maritimes indique qu'il y a eu deux interpellations. Il condamne les faits.

Les réactions politiques sont nombreuses à ces violences partout en France. 

Tout propos qui peut légitimer la violence doit être condamné. Ceux de l’extrême-gauche, qui font de la récupération alors qu’ils la critiquent systématiquement chez les autres, traduisent leur volonté de détruire la société française.

David Lisnard, président de Nouvelle Énergie et maire de Cannes.

De leur côté, les rappeurs marseillais Jul et SCH ont apporté leur soutien à la famille de Nahel, l'adolescent de 17 ans tué lors d'un contrôle de police à Nanterre.

Situation tendue en France

L'embrasement de certains quartiers en France a pour origine un drame qui s'est produit à proximité de la station de RER Nanterre-Préfecture, suite à un refus d'obtempérer de Nahel, 17 ans.

Une vidéo circulant sur les réseaux sociaux indique qu'un des deux policiers intervenus tenait le jeune conducteur en joue, puis qu'il a tiré à bout portant quand la voiture a redémarré. Dans la vidéo, on entend "tu vas te prendre une balle dans la tête", sans que l'on puisse attribuer cette phrase à quelqu'un en particulier.  Le jeune homme est décédé peu de temps après avoir été atteint au thorax.

La garde à vue du policier prolongée

Le policier soupçonné du tir mortel, âgé de 38 ans, a été interrogé par l'Inspection générale de la police nationale (IGPN) dans le cadre d'une enquête pour homicide volontaire ouverte par le parquet de Nanterre. Sa garde à vue a été prolongée ce mercredi, dans "la perspective d'une ouverture d'information judiciaire envisagée" jeudi, selon le parquet.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité