Un avion de ligne survole à nouveau Nice à basse altitude

La trajectoire du vol OS425 ce vendredi après-midi au dessus de Nice. / © DR
La trajectoire du vol OS425 ce vendredi après-midi au dessus de Nice. / © DR

Nouveau raté pour un avion de ligne ce vendredi à Nice. Un A320 de la compagnie Austrian Airlines a survolé le Mont-Boron et le Quai-des-Etats-Unis.

Par Michel Bernouin

Les survols de Nice en rase-mottes deviendraient presque une fâcheuse habitude. Ce vendredi après-midi, un Airbus A320 de la compagnie Austrian Airlines en provenance de Vienne, a dévié de sa trajectoire au moment d’atterrir et a survolé Nice à une altitude anormalement basse.

Selon les données enregistrées par l’application Flight radar, qui confirment plusieurs témoignages, l’appareil se présente une première fois face aux pistes de l’aéroport de Nice à 15h30, avec une heure de retard sur l’horaire prévu. Les pilotes sont contraints de réaliser un "touch’n’go", une manœuvre d’urgence consistant à remettre les gaz sitôt les roues au sol lorsque terminer l’atterrissage parait impossible.

Des rafales à 80 km/h


L’avion reprend de l’altitude et décrit une boucle au large de la baie des anges avant de réaliser une seconde tentative d’atterrissage. Il est alors 15h43 quand l’appareil dévie de sa trajectoire, probablement en raison de violentes rafales de vent, qui soufflent jusqu’à 80 km/h.

Il survole alors le Mont-Boron, la colline du Château, puis Castel plage et le Quai-des-Etats-Unis avant de réussir à rectifier sa trajectoire. Durant quelques secondes, l’avion se trouve à seulement 2.100 pieds, soit 640 mètres au-dessus des têtes.

Dérouté à Turin


Les pilotes poursuivent l’approche mais échouent à nouveau à poser l’appareil sur l’aéroport de Nice. Ils se déroutent finalement vers à l’aéroport de Turin, où ils se posent sans encombre à 16h15.

Ce lundi 7 août déjà, à la mi-journée, un avion de la compagnie Air Algérie avait survolé Nice. Un épisode plus grave puisque l’appareil aurait volé encore plus bas et plus à l’intérieur de la ville. La la Direction Générale de l'Aviation Civile a ouvert une enquête. Ce ne devrait pas être le cas pour le vol d’Austrian Airlines.


A lire aussi

Sur le même sujet

collecte de jouets

Près de chez vous

Les + Lus