• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Nice : une école portera le nom de Louis Fiori, résistant et élu communiste pendant 45 ans

Louis Fiori est décédé en 2016. Il avait 91 ans. / © France 3 Côte d'Azur
Louis Fiori est décédé en 2016. Il avait 91 ans. / © France 3 Côte d'Azur

Le maire de Nice Christian Estrosi a inauguré une plaque en hommage à Louis Fiori, décédé en 2016, et il a annoncé que l'école de la Bornala porterait le nom de ce Niçois, qui fut instituteur, communiste, et résistant.

Par Catherine Lioult

Pour ceux qui l'ont connu, Louis Fiori, c'était un regard malicieux, une chaleur et une grande humanité. Et puis il y avait cet accent niçois, reconnaissable entre tous.
Il est décédé à la fin de l'année 2016, à l'âge de 91 ans et ce lundi, la ville de Nice s'est souvenue de cet élu politique communiste, opposant à Jacques Médecin, unanimement reconnu et respecté au delà des clivages politiques. 
Christian Estrosi avait annoncé l'inauguration d'une plaque commémorative à l'école de la Bornala ce lundi matin. Louis Fiori en avait été le premier directeur, de 1970 à 1981. Le maire de Nice voulait aller plus loin. Il a annoncé que cette école porterait désormais son nom.
 

 

Louis Fiori est né en 1925 à Nice. La suite ? Un certificat d'études, le lycée Massena, les francs-tireurs partisans à 18 ans, puis le maquis en 1944. Il sera l'un des plus jeunes résistants du département et se battra sur plusieurs fronts jusqu'à la Libération. Il y aura aussi un métier qu'il exercera avec passion, comme enseignant.
 


Pour lui, l'école était une valeur fondamentale, au même titre que la justice sociale et le partage des richesse.
Engagé avec le Parti communiste, il sera un élu sans concession, au Broc (1953-1965), à Carros (1965-1977), à Nice  (1978-1995) à l'époque où Jacques Médecin régnait en maître comme maire, et comme patron du département. Il sera aussi conseiller général (1973-1982),  conseiller régional Paca (1986-1998), soit 45 ans de vie politique.

Son portrait réalisé par Jean-Claude Honnorat, le 19 novembre 1994.
 
Portrait Louis Fiori (06)
Un hommage lui a été rendu avec une école niçoise qui portera son nom. Retour sur son parcours.



 Toute la classe politique lui a rendu hommage. Robert Injey, pour le Parti Communiste :
 
Patrick Allemand, pour le PS.

A lire aussi

Sur le même sujet

Le Dr Guevara explique la portée de cette modélisation numérique

Les + Lus