Nice : la femme de 70 ans ensevelie dans un glissement de terrain a été retrouvée sans vie

Le talus est instable ce qui rend les recherches particulièrement compliquées. / © SDIS 06
Le talus est instable ce qui rend les recherches particulièrement compliquées. / © SDIS 06

Le corps de la femme de 70 ans, portée disparue à Nice depuis ce dimanche 3 novembre, après un glissement de terrain provoqué par les fortes pluies a été retrouvé par les pompiers.

Par Aline Métais

C'est la famille qui a donné l'alerte. Une femme de 70 ans était portée disparue à Nice (Alpes-Maritimes) depuis ce dimanche 3 novembre à la mi journée, après un glissement de terrain provoqué par les fortes pluies. Son corps vient d'être retrouvé par les sauveteurs ce lundi midi :
Le lundi matin, 60 pompiers sont toujours mobilisés dans cette course contre la montre et le déblaiement s'effectue manuellement car les lieux ne permettent pas l'intervention d'un engin.
 
 

Ensevelie dans une coulée de boue


La septuagénaire avait été ensevelie dans une coulée de boue qui a déferlé dans le quartier de la Madeleine, rue Sevan, alors qu'elle nettoyait son jardin. Le talus qui entourait la maison s’est affaissé sur la terrasse vers midi. Ce sont des tonnes de terre qui se sont alors déversées sur un espace pentu et exigu d’environ 30 mètres carrés. Un gendarme explique : "cette personne était à l’extérieur, derrière sa maison, et le talus s’est affaissé à ce moment-là".

Très vite, ce dimanche après-midi, les habitants se sont rassemblés autour de la zone de recherches. La septuagénaire aurait emménagé il y a 5 ou 6 ans. Les riverains sont partagés entre inquiétude, colère et tristesse. Selon une habitante, ce risque avait déjà été signalé mais il s'agit d'un lotissement privé : "On l’a dit qu’il y a des soucis depuis des années dans le quartier mais personne ne bouge parce que c’est privé… Il faut attendre une catastrophe nucléaire".

Mesures de relogement


D’autres habitants du quartier sont aussi sinistrés dont  trois maisons aux abords de celle de la septuagénaire. Des mesures de relogement sont déjà prévues. En tout, 18 personnes ont été évacuées par mesure de précaution. Elles sont relogées dans des structures hôtelières. En plus des recherches, des géologues sont sur place pour procéder à des expertises. 

Rapport des géologues


Les autorités étaient ce dimanche sur place pour essayer de comprendre ce qu'il s'est passé. Le préfet des Alpes-Maritimes et le maire de Nice, Christian Estrosi suivent l'évolution des recherches. Le maire a dû s'expliquer sur des critiques qui commencent à s'exprimer. Les habitants lui reprochent de ne pas avoir fait le nécessaire et d'avoir abandonné ce quartier.

Il répond : "Il y aura sans doute des explications des géologues. Je suis venu témoigner mon soutien à un mari et des enfants. Et soutenir également les forces de secours (…) Il nous appartient de surveiller le rapport des géologues pour tirer les conclusions sur ce lotissement."
 

Il y aura sans doute des explications des géologues. Je suis venu témoigner mon soutien à un mari et des enfants. Christian Estrosi, Maire (LR) de Nice. 


Ce rapport des géologues permettra de savoir si les riverains évacués pourront regagner leur domicile... et à quelle date. 






 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus