• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Nice : un “gilet jaune” condamné à de la prison pour avoir foncé sur un gendarme

Des gilets jaunes sur le rond-point de Saint-Isidore, à l'entrée de l'A8. / © France 3 Côte d'Azur
Des gilets jaunes sur le rond-point de Saint-Isidore, à l'entrée de l'A8. / © France 3 Côte d'Azur

Un "gilet jaune" a été condamné mercredi par le tribunal correctionnel de Nice. L'homme avait foncé sur les forces de l'ordre avec son véhicule avant de prendre la fuite lors d'une manifestation en décembre dernier.

Par Laurent Verdi

Les faits se sont déroulés le 15 décembre dernier à Carros, dans les Alpes-Maritimes. Des "gilets jaunes" bloquent le péage de l'autoroute A8, des gendarmes interviennent et contrôlent les individus. 

Un jeune homme, sans permis et sous l'emprise du cannabis, refuse le contrôle. Il démarre à toute vitesse en risquant de renverser plusieurs gendarmes qui réussissent à l'éviter. 
 

Course-poursuite


Lancé à plus de 200 km/h sur l'autoroute, le "gilet jaune" en fuite est poursuivi par des motards de la gendarmerie. Les motards ont abandonné la poursuite pour protéger les autres conducteurs face au comportement extrêmement dangereux de l'individu en fuite. 

Les enquêteurs ont retrouvé la trace de l'homme en fuite. Devant la présidente et les trois gendarmes il raconte les raisons de sa fuit selon nos confrères de Nice-Matin : "Ils ont frappé violemment sur la vitre arrière de mon véhicule, ils ont effrayé ma compagne" en parlant des gendarmes qui ont voulu le contrôler.

Une explication qui n'a pas convaincu le tribunal. L'homme a été condamné à 18 mois de prison et à 1500 euros de dommages et intérêts à verser aux trois gendarmes. 
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Aix-en-Provence : l'association "une image pour tous"

Les + Lus