• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Les gilets jaunes du Cannet-des-Maures défendent leur Arc de triomphe et leur tour Eiffel en palettes

L'Arc de triomphe des gilets jaunes du Cannet-des-Maures. / © Emmanuel Felix / France 3 Côte d'Azur
L'Arc de triomphe des gilets jaunes du Cannet-des-Maures. / © Emmanuel Felix / France 3 Côte d'Azur

Une centaine de gilets jaunes ont manifesté près du péage autoroutier du Cannet-des-Maures dans le Var ce samedi matin. Ils ont obtenu de pouvoir continuer à occuper le rond-point sur lequel trône leur Arc de triomphe et leur tour Eiffel en palettes.

Par Laurent Verdi

C'est devenu un symbole pour les gilets jaunes varois. L'Arc de triomphe et la tour Eiffel en palettes qui trônent sur le rond-point près de l'entrée de l'autoroute depuis le centième jour du mouvement risquaient d'être démolis. 

Le propriétaire du rond-point, la société d'autoroutes Vinci, avait accordé le droit d'occuper le site jusqu'au 28 février. Ce 2 mars, une centaine de gilets jaunes ont manifesté pour obtenir le droit de rester sur les lieux. 

L'appel à manifester a été relayé sur les réseaux sociaux via de nombreuses pages Facebook de soutien aux gilets jaunes : 
 

Arrivés aux alentours de dix heures du matin, les manifestants ont organisé une opération péage gratuit comme le montre ce reportage d'Emmanuel Felix et Denis Pardanaud
 
 

Vinci donne son accord


L'Arc de triomphe et la tour Eiffel en palettes ne bougeront pas, pour l'instant. Les gilets jaunes ont obtenu un sursis en fin de matinée de la part de la société d'autoroutes Vinci. Ils ont quitté le péage, les barrières cassées ont été remises en place par la société d'autoroute.

Les gilets jaunes du Cannet-des-Maures peuvent occuper le site jusqu'au 31 mars 2019.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Isabelle Colombani(83)

Les + Lus