• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Nice : un groupe de personnes handicapées et valides s'apprête à gravir un sommet de l'Himalaya

Trois des sept membres de l'équipe d'Exploits sans frontière au monastère de Leh, au Nord de l'Inde / © Exploits Sans Frontière
Trois des sept membres de l'équipe d'Exploits sans frontière au monastère de Leh, au Nord de l'Inde / © Exploits Sans Frontière

Deux personnes en situation de handicap se lancent dans une expédition exceptionnelle. Encadrés par deux membres de l’association "Exploits sans frontière " et des étudiants, ils vont relever un défi : l’ascension d’un sommet de plus de 6 000 m d’altitude.

Par Anne Le Hars

Ce jeudi 4 juillet, deux personnes de 18 et 30 ans en situation de handicap sont parties pour une expédition exceptionnelle. Encadrés par deux membres de l’association "Exploits sans frontière" et quatre étudiants âgés de 17 à 20 ans, le projet est de les faire participer à un défi à la fois sportif et humanitaire : l’ascension d’un sommet de plus de 6 000 m d’altitude.

Un projet d'un peu plus d'un mois porté par Noël Smara de l'association "Exploits sans frontière."
 

"Nous allons dans une région d'Inde proche du cachemire. Il y a bien sûr des risques : l'altitude est dangereuse. Il ne faut pas négliger le mal aïgu des montagnes."

Le groupe va prévoir onze jours d'acclimatation et cinq jours d'ascension. Pour cela, l'équipe part avec une joëlette, un genre de fauteuil tout terrain mono-roue, qui "permettra d'emmener Stanzin sur les chemins escarpés de l'Himalaya".
 


Relever des défis fous


Noël Samra aime relever des défis un peu fous. "Oui, ça fait la 7ème année que je vais en haute montagne."

On se souvient notamment de son voyage en hommage aux victimes de l'attentat de Nice. Un an après le drame, il avait mené le projet "86 galets sur l'Himalaya".

Un don de fournitures scolaires à deux écoles est prévu lors de ce voyage, et un cinéma extérieur est proposé aux villageois. Les habitants voient chaque année arriver  ces Niçois, qui comme le dit Noël, "se remettent en question" :

Ce voyage permet de continuer et d'avancer sans se plaindre et de surmonter les difficultés.


Découverte de l'Inde


Vendredi 5 juillet, le petit groupe atterrit à New Delhi. Il s'installe ensuite pour trois jours à Leh, capitale du Ladakh dans le Nord de l'Inde, perchée à 3 500 m d'altitude. L'occasion de se balader dans la ville et de déguster un premier repas local à base de poulet et de raviolis vapeurs, malgré quelques maux de tête liés à la basse pression atmosphérique en altitude.

Ces trois jours d'acclimatation permettent aussi de découvrir les merveilles de la région. Ce dimanche 7 juillet, réveil à l'aube pour une partie de l'équipe qui monte au monastère de Leh, profitant d'une vue imprenable sur les montagnes. 
 

L'équipe est également allée prendre contact avec Stanzin, un local de 21 ans atteint d'un lourd handicap qui l'empêche de se déplacer par ses propres moyens et de tenir une conversation, qui se joindra à l'ascension. 

L'expédition va s'élancer pour 11 jours de marche à travers la vallée du Zanskar.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Interview de l'aide-soignante agressée par un Polonais (06)

Les + Lus