Nice : la métropole met en place un numéro pour joindre un médecin 7 jours sur 7

Publié le Mis à jour le

Les déserts médicaux sont un problème récurrent. La crise sanitaire et l'isolement des vallées du à la tempête Alex ont aggravé la situation. La métropole Nice Côte d’Aur a mis en place un numéro qui permet de joindre un médecin en téléconsultation tous les jours.

Ce dispositif testé depuis deux ans s’appelle « Safe G ». Il permet à tous ceux qui n’ont pas de médecin traitant et qui vivent dans un désert médical de pouvoir entrer en contact à distance avec un médecin. C’est lors de la première vague de Covid que les premiers tests avaient eu lieu à la demande du maire de Nice, Christian Estrosi. Une plateforme avait donc été mise en place pour faire face à la crise sanitaire.

Un service qui ne remplace pas le 15, SOS Médecin ou le SAMU

Composer le 04 97 13 40 80 est un dernier recours. Si vous n’avez pas de médecin traitant, que ce dernier est injoignable ou que le SAMU est débordé, une solution s’offre désormais à vous : composer le 04 97 13 40 80. Vous pourrez ainsi parler avec un médecin joignable de 9 heures à 17 heures, 7 jours sur 7 qui vous conseillera et vous fera parvenir une ordonnance le cas échéant.

8000 dossiers ont déjà été traités par la plateforme Safe G

Nombreux sont ceux qui socialement ou géographiquement n’ont pas facilement accès à un médecin. C’est principalement pour eux ce mode d’exercice complémentaire a été créé.

55% des patients qui téléconsultent ont plus de 65 ans et 95% des téléconsultation se font en visio car c’est mieux pour le patient et pour le médecin.

C’est un filet de protection. Certains médecins ne veulent pas de nouveaux patients et parfois même SOS médecin ne pouvait pas se rendre chez le patient, La demande est plus importante que l’offre.

Joëlle Martinaux, présidente de SOS Médecin et de Safe G

Ce système peut aider à soulager les urgences souvent débordées. Il permet aussi de parler à un médecin et d'obtenir des conseils médicaux. En un mot : d'être rassuré. Durant la tempête Alex, alors que certaines personnes étaient coincées chez elles , elles pouvaient quand même se faire envoyer une ordonnance.  Depuis la mise en place de cette plateforme, les appels affluent, même au-delà du territoire.  Depuis 2 ans que le dispositif est en mode expérimental, Safe G a été sollicité 8.000 fois. 

Une téléconsultation ouverte à tous

Le patient n’a aucun frais à avancer. Safe G fonctionne sous le régime du tiers payant. La facture est envoyée directement à la Sécurité Sociale. Les médecins et les standardistes de ce dispositif sont tous des bénévoles.

La différence avec Doctolib, c’est que le médecin en téléconsultation peut s’adapter à chaque territoire.