Nice : les médecins harmonisent leurs pratiques sur l'hypnose pédiatrique pour les enfants atteints de cancer

Les médecins oncologues harmonisent leurs pratiques sur l'hypnose médicale pour limiter les anesthésies générales des jeunes patients. / © Centre Lacassagne
Les médecins oncologues harmonisent leurs pratiques sur l'hypnose médicale pour limiter les anesthésies générales des jeunes patients. / © Centre Lacassagne

Conscients du manque d'échange sur l’anesthésie des enfants atteints de cancer, des médecins organisent à Nice un congrès sur l'hypnose pédiatrique. L’objectif est de partager les expériences avec des professionnels du monde entier. 

Par Aline Métais

Et ainsi, limiter des anesthésies lourdes et répétées pour de jeunes patients.
C'est une première dans le monde de l'anesthésie. Le Centre Antoine Lacassagne, organise le premier congrès international sur l'anesthésie pédiatrique à l’Hôtel Aston à Nice : « First International Meeting on Iterative Pediatric Anesthesia ». Ce congrès réunit jusqu'au vendredi 7 juin des anesthésistes, des onco-radiothérapeutes et des soignants du monde entier spécialisés dans la prise en charge par radiothérapie d’enfants atteints de cancer.

Harmoniser ces pratiques


Cette première édition a été initiée par le Dr Lucas Opitz, anesthésiste pédiatre, et le Dr Pierre-Yves Bondiau, onco-radiothérapeute pédiatre, de l’Institut méditeranéen de protonthérapie de Nice. Les médecins se sont rendus compte du manque d'échanges sur l'anesthésie pédiatrique et "la nécessité d'harmoniser ces pratiques". Pour le Dr Pierre-Yves Bondiau : 

Comme aucune réunion nationale ou internationale n’avait jamais été organisée sur ce sujet, nous avons eu l’idée de ce premier congrès international d’anesthésie de radiothérapie pédiatrique. L’objectif sera de partager nos expériences, d’avoir des échanges interactifs et riches entre professionnels du monde entier et de poser les bases d’une pratique commune sur la gestion répétée d’anesthésies générales de nos petits patients fragiles.

Irradier la tumeur


Des enfants du monde entier sont pris en charge sur Nice. L'activité de protonthérapie pédiatrique du Centre Antoine Lacassagne ne cesse de progresser depuis 3 ans. Cette technique de radiothérapie très précise est adaptée aux enfants atteints de cancer. Elle permet d’irradier la tumeur avec une très grande précision et d’épargner au maximum le tissu sain qui l’entoure.
 
 

Immobilité parfaite


Nice est donc devenu un centre de référence du traitement par radiothérapie des tumeurs de l’enfance, notamment neurologiques. Mais ce traitement nécessite une immobilité parfaite pendant les séances. Cela nécessite pour les très jeunes enfants une anesthésie générale tous les jours pendant toute la durée du traitement. Il s'agit d'un traitement long, en général 5 semaines. Ces anesthésies à répétition des enfants doivent répondre à des défis d’ordre médical, toxicologique et psychologique.   
 

Recherche médicale


Des confrères français et étrangers sont présents lors de ce congrès à Nice. Cette première édition est soutenue par la Métropole Nice Côte d’Azur, le Canceropôle PACA et le Groupement français de radiothérapie édiatrique. Une initative niçoise qui permet de faire avancer la recherche médicale.

Méprisée pendant deux siècles par l’Académie, l’hypnose a retrouvé sa vocation première : soulager la douleur, réduire le stress et apaiser. Des bienfaits indéniables pour les suites opératoires. Dans l'ensemble des CHU français, elle se généralise. Toujours dans le même but : améliorer le bien-être des patients.
 

Le programme de la 6ème journée régionale d'échange en cancérologie le jeudi 20 Juin 2019

Porté par le succès des 5 premières éditions, le Centre Antoine Lacassagne, en partenariat avec les associations de patients atteints de cancer, organise le jeudi 20 juin 2019 dans ses locaux une Journée d’échange entre les médecins, les patients et leur entourage.
Cette année, 30.000 personnes dans notre région apprendront qu’elles sont atteintes de cancer. Plus de dix ans d’efforts, les progrès de la recherche et de la médecine ont prouvé qu’il était possible de guérir du cancer. C’est désormais le cas d’un malade sur deux.

Le programme de cette année 2019 permet au public d’assister à des conférences sur des thèmes variés :
⤷ Un an de cancérologie 2018 – 2019 quoi de neuf ?
Dr Agnès DUCOULOMBIER
⤷ Traiter en un jour les petits cancers du sein :
la radiothérapie per-opératoire
Pr Jean-Michel HANNOUN-LEVI
⤷ Intelligence Artificielle : pourquoi maintenant ?
Marco LORENZI, INRIA
⤷  Quand la réalité virtuelle entre à l’hôpital
Dr Magali DEJODE
⤷ Les cannabinoïdes médicaux
Dr Anne FOGLIARINI
GRAND TÉMOIN
⤷ Quels rôles pour les représentants des usagers ?
Mme Martine BINDA, association JALMALV
Cette journée sera également l’occasion de pouvoir rencontrer et partager son expérience avec des médecins, des professionnels de santé, d’autres patients et des associations de patients.
Renseignements et inscriptions : 
04 92 03 12 20 / 04 92 03 15 27
communication@nice.unicancer.fr

(Source Centre Lacassagne)

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus