• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Pacte anti-gaspi à Nice : pour éviter le gaspillage, rappel des règles de base

10 millions de tonnes de produits alimentaires sont gaspillés chaque année / © France 3 Côte d'Azur
10 millions de tonnes de produits alimentaires sont gaspillés chaque année / © France 3 Côte d'Azur

10 millions de tonnes de produits alimentaires partent directement à la poubelle chaque année. Un gaspillage dommageable pour l’homme et pour la planète. C’est pourquoi un pacte a été signé entre l’Etat et les différents acteurs du marché.

Par Véronique Lupo

Dans l’entrepôt de la banque alimentaire à Nice, les invendus du jour sont répartis entre les associations demandeuses.
Des produits frais, récoltés le matin même auprès des grandes surfaces volontaires. Une récolte de plus en plus insuffisante.
 


Difficile également de faire parvenir l'aide à tous les bénéficiaires.
Les associations niçoises appellent à plus de coordination entre elles.

« Il y a de petites associations qui ont besoin d’être aidées » déclare Marie-Louise Fénart, coordinatrice Inter Secours à Nice.


De 85 tonnes par mois en début d'année, la banque alimentaire est passée à un peu plus de 70 tonnes le mois dernier.
Mais difficile d'estimer la quantité globale de marchandises disponible.

C'est justement pour initier un partenariat solidaire que la ville de Nice a réuni les différents acteurs du secteur.
Pour ce directeur de grande surface, qui met à disposition 500 kg de produits frais chaque jour, l'initiative permettra de mieux répondre aux besoins.

« C’est criminel de jeter. On a plus le droit de jeter alors que des gens n’arrivent pas à se nourrir correctement » explique Mourad Lounaci.

A l'étude : une plateforme d'échange sur internet, pour une mise en relation directe entre donateurs et demandeurs.
 


Mais surtout, pour éviter le gaspillage, n’oublions pas les règles de base : 
►Avoir le réflexe "liste de course". C'est l’occasion de faire le point sur ce qu'on a déjà à la maison (placards, réfrigérateur et congélateur).
►Bien vérifier les dates de péremption avant d'acheter. - Faire attention aux offres promotionnelles et aux lots qui incitent à acheter en plus grande quantité.
►Bien regarder si le prix au kilo est plus intéressant.
►Privilégier les achats à la coupe ou en vrac pour ajuster les quantités à vos besoins.
► Et surtout, ne pas faire ses courses le ventre vide !

En question : les dates de péremption

►Fixée sous la responsabilité des professionnels au terme d’essais de vieillissement du produit, la date limite de consommation est apposée sur des produits tels que les charcuteries, les viandes fraîches ou les plats cuisinés réfrigérés.

►Ces dates sont donc une information clé pour assurer la sécurité sanitaire du consommateur et le prévenir de tout danger.

►Ces dates sont volontairement trop courtes ?
Les producteurs ne fixent pas les durées de vie « à leur bon vouloir ».  Leur décision est encadrée, doit être justifiée auprès des autorités et repose sur une analyse basée sur les caractéristiques du produit et les conditions raisonnablement prévisibles de conservation.



 

A lire aussi

Sur le même sujet

Avignon, une journée au Festival 2019

Les + Lus