Nice : les soignants manifestent pour dénoncer leurs conditions de travail

Le personnel des urgences se mobilise tous les mardis. Ce mardi 29 octobre n'est pas comme les autres puisque le budget de la Sécurité Sociale pour l'année 2020 est examiné par les députés. Ce budget prévoit un nouveau mode de financement des urgences, mais cela ne satisfait pas les grévistes.

Les professionnels de la santé manifestaient ce mardi 29 octobre devant l'hôpital L'archet 2 contre le nouveau mode de financement des urgences qui pourrait être voté à l'Assemblée Nationale. Ce 3ème projet de budget du quinquennat prévoit un déficit de 5,1 milliards d'euros en 2020, avec une progression des dépenses de santé (Ondam) limitée à 2,3%, quand leur progression naturelle serait plutôt de l'ordre de 4,5%. 

Les salariés redoutent que les économies supplémentaires demandées par le gouvernement dégradent un peu plus leurs conditions de travail mais également l'accueil des patients. 
 
Une pétition a été lancée et a déjà recueilli plusieurs centaines de signatures. Une manifestation est prévue le 14 novembre prochain.
 

Hôpital : au coeur du malaise

Des médecins ont confié à France 2 leurs inquiétudes concernant la santé des patients. Un documentaire "Complément d'enquête" diffusé le jeudi 24 octobre.
 

À l'hôpital L'Archet à Nice, l'équipe de "Complément d'enquête" a rendez-vous pour une visite non autorisée. Une soignante veut nous montrer l'état du service réanimation, situé au sous-sol. La porte qui y donne accès a été calfeutrée à l'aide d'un bout de tissu. Des photos du service de réanimation médicochirurgicale montrent les uns à côté des autres des malades greffés, des femmes ayant subi un accouchement difficile ou encore des patients contagieux. Au milieu des gémissements et des odeurs, un millier de patients y sont admis chaque année. Les soignants ont aussi filmé les fuites d'eau, qui s'écoulent par les plafonniers.
 
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Provence-Alpes-Côte d'Azur
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité