Nice : stop au gaspillage alimentaire dans les cantines

Sur les 4,6 millions de repas servis dans le département, 644 tonnes de déchets seraient générés. Pour sensibiliser les élèves, une pesée des plateaux a été organisée dans la cantine du collège Alphonse Daudet.
 
Manger oui, gaspiller non ! Dans le collège Alphonse Daudet de Nice, une vingtaine d' « Eco délégués », des délégués de classe dévoués à la chasse au gaspi, organisent un tri des déchets alimentaires. 

On nous oblige à prendre des entrées même si on a pas faim, et qu’on ne veut pas la prendre. Après on ne la mange pas et on gaspille. Moi, je crois qu’il faut arrêter de faire ça,

nous dit un jeune élève, plein de sagesse.  

644 tonnes de déchets sont générés chaque année

Dans les collèges du 06, 644 tonnes de déchets sont générés chaque année sur les 4 millions et demi de repas servi.
Alors, Eric Ciotti, Deputé et Président de la Commission des finances du Conseil Départemental des Alpes-Maritimes, propose une solution :

Moins de dispersion, moins de gaspillage, des produits mieux adaptés, donc aussi des économies sur le coût du repas à la sortie.
 

La pesée des produits alimentaires gaspillés affichée est de 46.9 kg à la fin des repas. Une moyenne de 110 grammes par assiette. Prochain objectif du  département : 70 grammes
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
écologie environnement société éducation