Nice et Toulon dans les 3 villes les plus chaudes du continent en 2020

Si la Corse occupe les premières places des températures les plus chaudes, Nice, dans les Alpes-Maritimes et Toulon dans le Var sont bien placées dans le classement national de Météo-France.

Vue du Toulon, sous le soleil du Var.
Vue du Toulon, sous le soleil du Var. © Patrick Blanchard/MaxPPP

À Toulon, des baigneurs du matin sortent de l'eau plage du Mourillon, dans l'est de la ville. "On n'a pas froid et on n'est surtout pas enrhumé. On attrape rien, je pense que ça crée des anticorps" affirme l'un deux avec le sourire.
Nous sommes en hiver et ces trois amis ont l'habitude de prendre leur bain dans une eau à 13 °C, la température de l'air est à peine d'un degré de moins.

Des baigneurs varois sur la plage du Mourillon, à Toulon, fin décembre.
Des baigneurs varois sur la plage du Mourillon, à Toulon, fin décembre. © Pierre-Jean Perrin / France Télévisions

Il faut quand même attendre le premier janvier pour l'affirmer officiellement mais 2020 a été l'année la plus chaude en Provence-Alpes-Côte d'Azur comme en France. Pour notre région, les trois années les plus chaudes étaient dans l'ordre 2018, 2015 et 2019.

Cette année, la température moyenne dans la capitale du Var est de 17 °C. Toulon est 10eme dans le classement des relevés les plus chauds de Météo France en 2020. 

Dans les normales de saison calculées sur les années 1980-2010 par Météo-France, la température moyenne la plus chaude du continent français est pour Toulon avec 16,5 °C. 
Ces normales seront recalculées en 2021 et Toulon perdra la première cette première place continentale assure Météo-France.

Nice a aussi chaud

Dans la baie des Anges, les baigneurs ne manquent pas non plus. Le soleil brille même un peu plus fort qu'à Toulon et fait monter le thermomètre : 17,2 °C en moyenne en 2020. En milieu urbain, seule la ville d'Aigues-Mortes, dans le Gard, a fait mieux sur le continent français avec 17,4 °C. 

La station de l'île du Levant, au large de Hyères est la plus chaude en métropole, hors Corse, avec 17,5 °C de moyenne cette année.

La Promenade des Anglais à Nice sous le soleil d'automne.
La Promenade des Anglais à Nice sous le soleil d'automne. © Valery HACHE / AFP

Faut-il se réjouir de ces températures plus que clémentes dans notre région comme le font les baigneurs de l'hiver ? Pas si sûr. Le rapport sur l'état de l'environnement et du développement en Méditerranée (RED 2020) publié en novembre dernier considère que les populations méditerranéennes "en danger" face au réchauffement climatique.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
prévisions météo météo réchauffement climatique canicule environnement écologie