Nice : la valse des changements de noms de rues

La rue de la Cité du Parc devenue le «Cours Jacques Chirac» / © Y. Fournigault-FTV
La rue de la Cité du Parc devenue le «Cours Jacques Chirac» / © Y. Fournigault-FTV

Entre les allées, les rues, et les cours, ces dernières années la cartographie de la ville a beaucoup changé. La dernière modification concerne la rue de la Cité du Parc devenue le «Cours Jacques Chirac». Des chambardements qui passent plus ou moins bien auprès des niçois.
 

Par Véronique Lupo

Le dernier changement en date concerne la rue de la Cité du Parc devenue le «Cours Jacques Chirac». Nichée entre le Cours Saleya et le Quai des Etats-Unis, une statue, haute de plus de 2 mètres, représentant l’ancien Président de la République en costume cravate.
Seulement 5 jours après son inauguration, cette statue a d’ailleurs été vandalisée.


Un changement qui fait grincer des dents

Le nom de cette place irrite les élus de gauche. Comme, Mireille Damiano, candidate (PCF-LFI-Génération.s) à la mairie de Nice de la liste "Viva !".

On avait déjà la rue Charles Pasqua et une allée Jacques Médecin. Ce n’est pas comme ça que l’on fera revenir
les citoyens au vote des élus en qui ils peuvent avoir confiance,

explique-t-elle.
Avant de rappeler que Jacques Chirac avait été condamné par la justice pour des faits financiers.
En tout, neuf dossiers politico-financiers dont celui des emplois fictifs de Paris.
 

Quand la rue de l’Opéra devient la rue Jacques Médecin

En 2018, le Conseil municipal de Nice avait voté à l'unanimité le changement de nom de la rue de l'opéra. En novembre 2019, elle devient la rue Jacques Médecin, ancien Maire emblématique de la ville. Renommer une rue au nom de celui que tous les niçois aimaient et surnommaient « Jacquou », ne passe pas auprés des élus du Parti Socialiste 06, comme Xavier Garcia, 1er secrétaire.

Jacques Médecin fait partie de l’histoire de Nice, admet-il.

Il a été aimé par beaucoup de niçois mais il a aussi été condamné pour des faits de corruption, ajoute-t-il.

Avant de conclure :

Je trouve que cet hommage est extrêmement malvenu même 20 ans après sa mort.


L’inauguration des deux allées Charles Pasqua et Philippe Séguin près de la gare du Sud, avaient également faite réagir les associations de lutte contre la corruption. Ces collectifs avaient notamment rappelé les condamnations judiciaires de Charles Pasqua.
 

Ecrivains, hommes politiques, ou grands sportifs

De Sœur Emmanuelle, à Anne Franck, en passant par Max Gallo, les rues niçoises portent le nom de personnalités très diverses et extrêmement variées.

Au total, 7 voies ont été renommées :

►Avenue Simone VEIL (ancien boulevard Maurice SLAMA),
►Avenue de la Méditerranée (ancienne rue des Mahonias),
►Avenue Max GALLO (ancienne avenue des Phocéens),
►Rue Jacques MEDECIN (ancienne rue de l’Opéra),
►Cours Jacques CHIRAC (ancienne Cité du Parc),
►Rue Alain MIMOUN (ancienne rue du Sapin),
►Ruelle Serge DOTTI (ancienne ruelle Pairolière),

16 voies ont été nommées pour la 1ère fois, qu’il s’agisse de voies nouvelles ou de voies n’ayant jamais porté de nom.

►Rue Jules BIANCHI
►Rue des BARBETS,
►Rue Françoise GIROUD
►Allée Sœur EMMANUELLE
►Allée Anne FRANK
►Rue Pancho GONZALES
►Allée Coretta SCOTT KING
►Allée Olympe de GOUGES
►Avenue Maurice SLAMA
►Boulevard Jacqueline AURIOL
►Rue Julien LAUPRETRE

En hommage à la championne olympique niçoise Camille Muffat, décédée un accident d'hélicoptère en Argentine, la ville de Nice avait renommé en son honneur l'allée qui mène au stade de l'Allianz Riviera.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus