Cet article date de plus de 3 ans

La Niçoise Simone Veil est décédée ce vendredi à l'âge de 89 ans

La Niçoise Simone Veil est décédée ce vendredi 30 juin à son domicile à l'âge de 89 ans. Rescapée des camps de concentration, ancienne ministre, elle était aussi une personnalité reconnue de la lutte pour le droit des femmes depuis 1975, année de l'adoption de sa loi sur l'autorisation de l'IVG.
Simone Veil
Simone Veil © Maxppp
Simone Veil était née le 13 juillet 1927 à Nice. Elle est décédée ce vendredi 30 juin à 8h15 à son domicile parisien du 7e arrondissement à l'âge de 89 ans.
C'est son fils Jean Veil qui en a fait l'annonce :

Ma mère est morte ce matin à son domicile. Elle allait avoir 90 ans le 13 juillet.


Figure de la vie politique française, rescapée de la Shoah, ancienne ministre et ex-présidente du Parlement européen, elle était depuis l'adoption de l'IVG (interruption volontaire de grossesse) en 1975 une figure des droits des femmes.


Retour sur un parcours exceptionnel :

durée de la vidéo: 03 min 02
Qui était Simone Veil ? Sa biographie

Une femme dont l'histoire personnelle était aussi niçoise. De sa naissance boulevard Clémenceau à sa scolarité au lycée Calmette, retour sur cette enfance azuréenne :

durée de la vidéo: 00 min 59
Simone Veil, figure de la vie politique française, est morte


La ville de Nice, lui avait rendu hommage il y a trois ans en inaugurant une voie à son nom. L'avenue Simone Veil, située à l'ouest de la ville, dans la plaine du Var, relie la digue des Français à l'avenue du docteur Victoir Robini.

Les drapeaux en berne à Nice 


Simone Veil avait fait de la légalisation de l'IVG, le combat de sa vie. Le 26 novembre 1974, elle monte à la tribune de l'Assemblée nationale pour défendre une loi historique - la légalisation de l'avortement -, sujet ultra-sensible.
Elle va faire face à des adversaires déchaînés, dans un climat d'une brutalité inouïe.


Devant une assemblée qui compte 9 femmes pour 481 hommes, la ministre s'exprime d'une voix calme, un peu tendue: "Nous ne pouvons plus fermer les yeux sur les 300.000 avortements qui chaque année mutilent les femmes dans ce pays, bafouent nos lois et humilient ou traumatisent celles qui y ont recours"


La "loi Veil", est promulguée le 17 janvier 1975, autorisant l'IVG pour cinq ans. L'autorisation sera rendue définitive par la loi du 31 décembre 1979.

Interview de Simone Veil - INA le 29 nov. 1974



Ancienne magistrate et académicienne, Simone Veil était la troisième personnalité préférée des Français.

Les premières réactions :





 

Les grandes dates de Simone Veil

Voici les grandes dates de la vie de Simone Veil, décédée vendredi à l'âge de 89 ans :
- 13 juillet 1927: naissance à Nice de Simone Jacob, benjamine d'une famille de quatre enfants.
- mars 1944: déportée à Auschwitz avec sa soeur Madeleine (Milou) et sa mère.
Cette dernière y mourra. Les trois soeurs Jacob retrouveront la liberté en 1945.
- 1946: mariage avec Antoine Veil, futur inspecteur des finances.
- 1970: première femme à devenir secrétaire générale du Conseil supérieur de la magistrature (CSM).
- 1974-1978: ministre de la Santé (gouvernements Chirac et Barre).
- 17 janvier 1975: promulgation de la "loi Veil" autorisant l'avortement en France, après des débats houleux.
- 1979-1982: présidente du Parlement européen.
- 1993-1995: ministre d'Etat, ministre des Affaires sociales, de la Santé et de la Ville (gouvernement Balladur).
- 1998-2007: membre du Conseil constitutionnel.
- 2000-2007: présidente de la Fondation pour la mémoire de la Shoah. Elle en restera présidente d'honneur.
- 2008: élue à l'Académie française.
- avril 2013: mort de son mari, Antoine.
(Avec AFP)
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
disparition faits divers shoah société politique