"On crée du lien", à Nice, la soupe dite impopulaire réchauffe les cœurs et rapproche les hommes

Un vent de solidarité souffle sur la ville de Nice. Le 22 janvier a marqué la troisième édition de la soupe impopulaire. Un rendez-vous mensuel ouvert à tous pour déguster un bol de potage et briser les barrières entre SDF et citoyens ordinaires.

La soupe populaire à Nice peut faire remonter certains souvenirs. À l'image du scandale de la soupe au porc distribuée en 2005, par une association proche du Bloc identitaire.

Pourtant, ce lundi soir, sur le parvis de l'église Saint-Roch, c'est l'inclusivité qui primait.

C'était la troisième édition de la soupe impopulaire organisée par le Forum Jorge François, dans le cadre du projet Le Carillon.

Le concept existe dans plusieurs villes en France, mais il a été lancé à l'automne dernier à Nice.

Son fonctionnement est simple : une soupe ouverte à tous, aux nécessiteux comme aux citoyens lambda, une fois par mois.

"Ce n'est pas une maraude ni une distribution alimentaire quelconque, c'est un moment de partage" explique Nathalie Moya, directrice du Forum.

Marmite solidaire

Aux fourneaux, des sans-abri travaillent plusieurs heures avec un chef et un cuisinier pour concocter le potage. Les légumes proviennent d'un partenariat antigaspillage noué avec des supermarchés de Nice.

L'objectif de cette soupe est de briser l'isolement des sans-abri tout en mélangeant les classes sociales. Les SDF participants reviennent avec plaisir cuisiner à chaque édition

Ils sont valorisés. Ils ont une fonction, en fabriquant quelque chose qu'ils donnent. Ils ne sont plus en position de recevoir, mais acteur

Nathalie Moya, directrice du Forum.

Le rendez-vous est donné tous les 22 du mois. L'association espère atteindre une centaine de participants lors de leur prochaine édition. En France, en 2022, 330.000 personnes vivaient à la rue estime la Fondation Abbé Pierre. 

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Provence-Alpes-Côte d'Azur
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité