On sait combien Nice a dépensé pour accueillir le Tour de France

Des cyclistes lors du dernier passage du tour sur la promenade des Anglais, en 2013. / © JEFF PACHOUD / AFP
Des cyclistes lors du dernier passage du tour sur la promenade des Anglais, en 2013. / © JEFF PACHOUD / AFP

Le Tour de France partira de Nice en juin 2020 et pour accueillir la compétition, la ville a dépensé 3,55 millions d'euros (hors taxe). Elle estime les retombées économiques à plusieurs dizaines de millions d'euros.

Par Laurent Verdi

Et 1 et 2 et 3 jours de fête du vélo à Nice à partir du 28 juin. Une fête qui a un coût : 3,55 millions d'euros (hors taxe) payés par la mairie à Amaury Sport Organisation, l'organisateur du Tour. Jointe par téléphone, ASO "ne confirme pas ni n'infirme" ce montant donné par la mairie.

Pour ce coût, les deux premières étapes feront le tour de Nice et la troisième partira du stade de l'Allianz Riviera. Il faut aussi compter les frais annexes comme ceux concernant la voirie par exemple. 
 
Christian Estrosi à la tribune lors de l'annonce de Nice, ville "Grand départ 2020" / © France Télévisions
Christian Estrosi à la tribune lors de l'annonce de Nice, ville "Grand départ 2020" / © France Télévisions

Le journal Libération rappelle que la ville de Liège, en Belgique avait aussi dépensé 5 millions d'euros, comme la ville allemande de Düsseldorf. À titre de comparaison, Noirmoutier, en Vendée, avait dépensé 700 000 euros seulement pour organiser son "grand départ" du Tour, sur une seule journée.

"En 2013, le Grand départ avait été donné depuis la Corse. La ville de Nice et la métropole Nice Côte d’Azur avait accueilli un contre-la-montre par équipe à Nice et un départ depuis Cagnes-sur-Mer. A ce titre, la métropole avait conclu un marché avec la société ASO pour un montant de 500 000€ HT." précise la ville de Nice.

Pour le cas de Nice, la Métropole Nice Côte d'Azur, et même la région pourraient participer au frais d'organisation. Ce n'est pas le cas du conseil départemental des Alpes-Maritimes qui nous a indiqué ne pas participer au financement de l'événement.
 
Carte de la 1e étape du Tour de France 2020. / © ASO
Carte de la 1e étape du Tour de France 2020. / © ASO
 

"Des retombées plus importantes"


Jointe par téléphone, la ville de Nice nous a indiqué que le total des dépenses n'est pas encore chiffré comme le total des retombées économiques espérées. 

Comme elle l'a précisé à nos confrères de Libération elle nous explique que : "les études montrent qu’un grand départ génère entre 25 et 30 millions d’euros de retombées économiques sur une journée".
 
Les coureurs du Tour de France sur la promenade des Anglais en 2009. / © VALERY HACHE / AFP
Les coureurs du Tour de France sur la promenade des Anglais en 2009. / © VALERY HACHE / AFP

Elle ajoute que non seulement trois étapes partent de Nice sur trois jours mais la ville accueille aussi "L'étape du Tour", la plus grande course cycliste amateur qui aura lieu juste après le passage des professionnels. La mairie estime ses retombées à plus de 10 millions d'euros. 

Le total des retombées serait alors de près de 80 millions d'euros. Selon le site spécialisé TourMag, qui cite une étude publiée par le cabinet Protourisme, "le passage du Tour est toujours intéressant : pour 1€ investi, le passage du Tour rapporte environ 1,50€ à la collectivité organisatrice".

A lire aussi

Sur le même sujet

Interview premier français

Les + Lus