On se chauffe grâce à des noyaux d'olive dans ce village des Alpes-Maritimes

Publié le
Écrit par Pauline Thurier avec Frédéric Roche

Près de Nice, Le Broc utilise la combustion de noyaux d'olives pour faire du chauffage. Les noyaux sont collectés par le moulin du village lorsque les particuliers amènent leurs olives pour faire leur huile maison.

Comment allier écologie et économie ? Au Broc, petit village situé dans le moyen-pays niçois (Alpes-Maritimes), les noyaux d'olives sont recyclés pour chauffer des bâtiments communaux.

Patrick, originaire d'Opio, possède 12 oliviers. Il amène sa récolte au moulin du Broc pour récupérer de l'huile d'olive. "Ce serait dommage de les laisser par terre et de les laisser pourrir", remarque-t-il.

Avec ses 224 kilos d'olives apportés, il peut repartir avec 45 litres d'huile d'olive. Cela rapporte alors une centaine d'euros au moulin... mais aussi de quoi se chauffer !

Après avoir lavé, broyé et malaxé l'olive, sa chair est séparée de son noyau. Celui-ci est ensuite concassé et devient un combustible qui peut aller droit vers la chaudière !

En revanche, pas question de le mettre directement dans le poêle à bois, cela risquerait de l'encrasser.

Entre 3.000 et 5.000€ d'économie par an

Au moulin du Broc, c'est avec les noyaux des olives que l'énergie est fournie depuis plusieurs années. Le surplus est utilisé pour chauffer des bâtiments communaux, comme la crèche et la médiathèque.

La mairie estime qu'elle économise entre 3 et 5.000€ par an avec cette technique.

Ce n'est pas qu'une économie financière ! C'est aussi un produit, qui est un déchet et qui devient une matière première. Et on le valorise en tant que matière première ! C'est ça qui est important à nos yeux.  

Philippe Heura, maire du Broc

Cette astuce énergétique donne une nouvelle signification à l'expression "être au four et au moulin".

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité