Open d'Australie : fin de partie pour Alizé Cornet, battue en quarts de finale par Danielle Collins

Publié le Mis à jour le
Écrit par Catherine Lioult

L'Américaine Danielle Collins, 30e mondiale, a dominé la Niçoise Alizé Cornet en 2 sets Cornet (61e) 7-5, 6-1, ce mercredi en quarts de finale de l'Open d'Australie. Pour cette dernière, l'aventure australienne prend fin.

Elle était en grande forme depuis le début du tournoi. Ce mercredi, à l'Open d'Australie en quarts de finale, la Niçoise Alizé Cornet, 32ans, affrontait une adversaire à sa portée : l'Américaine Danielle Collins (28 ans). A noter que Collins et Cornet se trouvaient face à une inconnue : jamais elles ne s'étaient sont affrontées avant ce jour. Mais la victoire n'était pas au rendez-vous.

Alizé Cornet s'est inclinée sèchement en deux sets (7-5, 6-1). Le match aura duré 1 h 28 minutes.

J'ai l'impression de ne pas avoir été vraiment au rendez-vous... C'est frustrant. (...) [Danielle Collins] est très, très puissante et moi j'avais l'impression de subir, de ne pas être actrice de mon destin sur ce match. J'aurais aimé avoir un peu plus de... quelque chose. Pas cette défaite sèche et sans saveur.

Alizé Cornet.

Le  premier quart de finale en Grand Chelem pour Alizé Cornet

Alizé Cornet s'était qualifiée ce lundi, à 32 ans et pour sa 63e participation à un tournoi du Grand Chelem, pour son tout premier quart de finale majeur en battant Simona Halep à l'Open d'Australie.

Professionnelle depuis 2006, la Niçoise, titrée 9 fois sur le circuit WTA, avait réalisé un parcours parfait dans ce tournoi :

Il y a d'abord eu la formalité Viktoriya Tomova au premier tour (6-3, 6-3). Puis sa performance face à la numéro trois mondiale Garbine Muguruza (6-3, 6-3).

Au 3e tour, elle a barré la route à Tamara Zidansek (4-6, 6-4, 6-2), demi-finaliste à Roland-Garros l'été dernier et enfin à Simona Halep (6-4, 3-6, 6-4), deux fois victorieuse d'un titre du Grand Chelem.

 Collins part en demi-finale

Collins, 28 ans, affrontera jeudi la Polonaise Iga Swiatek (9e) ou l'Estonienne Kaian Kanepi (115e) pour tenter de se hisser pour a première fois en finale d'un tournoi du Grand Chelem.