Patrick Vieira, champion du monde de football en 98, réagit à la mort de Jacques Chirac

En marge de la conférence de presse de l'OGC Nice, l'ancien champion du monde 98, Patrick Vieira, a réagi à la mort de Jacques Chirac qu'il avait rencontré lors de la victoire de la Coupe du monde en 1998. Il a salué "un des très grands présidents".

La nouvelle de la mort de Jacques Chirac est tombée ce matin en pleine conférence de presse de l'OGC Nice. L'entraîneur, Patrick Vieira, ancien champion du monde en 98, a répondu aux journalistes et évoqué ses souvenirs. Sa mort est une "tragédie pour nous footballeurs" : 

C’est France 98, c’est la Légion d’honneur, ça a été aussi je pense un des très grands présidents qu’on a eu ici en France. C’est vrai que sa disparition reste une tragédie pour nous footballeurs qui avons eu la chance de le rencontrer mais aussi pour le peuple français, par rapport à ce qu’il représente en tant qu’homme et en tant que président.
 

Patrick Vieira, milieu de terrain, avait reçu la Coupe du monde des mains de Jacques Chirac, alors Président de la République.

Le 1er septembre 1998, il avait été décoré de la Légion d'honneur. Le jeune joueur avait alors 21 ans. 
Les douze ans de présidence de Jacques Chirac ont été marqués par de nombreux exploits sportifs français. Coupe du monde en 98, suivie de l'euro en 2000 et de la France championne du monde de handball en 2001.

Accroître sa popularité


Des sports collectifs populaires et des victoires très médiatiques. Surtout, des performances dont l'ancien chef de l'Etat, décédé jeudi à l'âge de 86 ans, a souvent su profiter pour accroître sa popularité. C'est aussi le jeu, en politique.

 
L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Provence-Alpes-Côte d'Azur
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité