Philippe Pradal à la place de Christian Estrosi : analyse, explications et réactions des Niçois

Publié le Mis à jour le
Écrit par Anne Le Hars
Philippe Pradal 1er adjoint au maire de Nice, bientôt maire.
Philippe Pradal 1er adjoint au maire de Nice, bientôt maire. © F3

Christian Estrosi (Les Républicains), contraint de laisser sa place par le cumul des mandats, va céder son siège de maire de Nice à son actuel premier adjoint Philippe Pradal, dont il prendra la place, a annoncé hier mercredi sa majorité municipale. Qui est son successeur ?

Nouveau président de la région Paca et président de la Métropole Nice Côte d'Azur (46 communes), M. Estrosi avait souhaité conserver son mandat
de maire dans l'attente de décisions du Conseil d'État sur trois recours portant sur les élections régionales de décembre, qui ont tous été rejetés.

La passation de pouvoirs devrait avoir lieu "dans quelques jours", précise dans un communiqué un adjoint au maire et vice-président de la majorité municipale, Pierre-Paul Leonelli.

Explications de ce départ : 

durée de la vidéo: 02 min 16
Christian Estrosi quitte la tête de la ville de Nice
Il s'agira en fait d'un jeu de chaises musicales puisque Christian Estrosi deviendra de son côté le 1er adjoint en charge de dossiers clefs (finances, travaux, sécurité, transports, stationnement, circulation, voirie, occupation du domaine public).

Le nom du discret Philippe Pradal, expert-comptable de formation, élu depuis 2008 et 1er adjoint depuis 2013, a été proposé lors d'une réunion mercredi de la majorité municipale qui l'a validé "à l'unanimité", a précisé M. Leonelli. 

Portrait de Philippe Pradal :

durée de la vidéo: 01 min 18
Qui est Philippe Pradal, le futur maire de Nice ?

Les réactions à Nice :

durée de la vidéo: 01 min 55
Départ de C. Estrosi : réaction des Niçois
durée de la vidéo: 00 min 28
Réaction d'Oliver Bettati au départ de C. Estrosi
durée de la vidéo: 00 min 24
Réaction de Patrick Allemand au départ de C. Estrosi

Les recours rejetés avaient été déposés par la députée FN du Vaucluse Marion Maréchal-Le Pen --l'adversaire de M. Estrosi au second tour des régionales--, le député socialiste des Bouches-du-Rhône Patrick Mennucci, et un particulier. Christian Estrosi a récemment démissionné de son poste de député.
Il a été remplacé par la jeune candidate des Républicains Marine Brenier, élue dimanche au second tour d'une élection législative partielle organisée dans la 5e circonscription des Alpes-Maritimes. Christian Estrosi sera néanmoins son suppléant.

L'analyse d'Henri Migout :

durée de la vidéo: 01 min 47
Départ d'Estrosi : l'analyse d'Henri Migout

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.