Plan de végétalisation dans les couloirs de bus à Nice : un mauvais moment à passer

Le plan de végétalisation des couloirs de bus provoque des embouteillages dans le centre-ville de Nice / © N. Morin-FTV
Le plan de végétalisation des couloirs de bus provoque des embouteillages dans le centre-ville de Nice / © N. Morin-FTV

Embouteillages, suppression de terrasses, voilà le prix à payer pour végétaliser les couloirs de bus niçois. Jusqu’au mois de décembre, plus de 2000 arbres seront plantés, sur 6 kilomètres.
 

Par Véronique Lupo

Certains couloirs de bus de Nice sont devenus de véritables chantiers. Envahis par des engins et des ouvriers, ils sont totalement dédiés à la mise au vert de ces secteurs.
Six kilomètres de voies en site propre, sur trois axes parallèles sont concernés.
Depuis la mise en service, le 28 juin, du tunnel de la ligne 2 du tramway, c’est le projet auquel la Ville de Nice et la Métropole Nice Côte d'Azur se sont attaqué : la végétalisation des couloirs de bus.


La livraison du tram en sous-sol et celle, en décembre, des lignes 2 et 3, du port à l’aéroport et au stade Allianz Riviera, entraînent forcément des changements dans le réseau Ligne d'Azur, réseau niçois de transport en commun, en terme de lignes mais aussi de paysages.

En attendant, les automobilistes et les commerçants doivent prendre leur mal en patience. Certains bloqués dans les embouteillages et les autres privés de terrasses comme Mathieu Hugot, restaurateur sur la rue Pastorelli, qui a choisi de prendre ces désagréments avec philosophie :

Il y aura un trottoir plus large,  avec une voie pour les vélos, et surtout des arbres.

Les livreurs surveillés de près

Plus question pour les livreurs  de se garer n'importe où. Des aires de livraison ont été spécialement crées.

La présence de la police municipale sera accrue. Et les contrôles plus fréquents. Pas forcément pour verbaliser mais tout simplement pour faire respecter la loi

nous explique Gaël Nofri, Conseiller municipal délégué à la circulation et au stationnement de la Ville de Nice.

Le centre-ville devrait retrouver son calme et sa sérénité dès le mois de décembre, une fois que tous les arbres seront tous plantés.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Expédition au large de l'Amazone

Les + Lus