Cet article date de plus de 7 ans

Procès Agnelet : le cauchemar continue

Après une matinée très éprouvante et la déchirure de la famille Agnelet, la Cour a pris connaissance en fin d'après-midi d'un mail d'Annie Litas, mère de Guillaume qui annonce sa mort. Au moment où l'avocat de Maurice Agnelet demandait sa libération. Libération rejetée pour risques de pressions.
Le président de la Cour d'assises, Philippe Dary et les deux assesseurs
Le président de la Cour d'assises, Philippe Dary et les deux assesseurs
La matinée n'avait pas suffi. Guillaume Agnelet, en fin d'après-midi, prévient le président de la Cour qu'il vient de recevoir un mail de sa mère Annie Litas à 16h59:

"Tu vas pouvoir dormir tranquille avec la mort de ta mère sur la conscience".

Ce matin, Guillaume Agnelet avait confirmé à la barre que sa mère lui avait dit que son père, Maurice Agnelet était bien l'assassin d'Agnès Le Roux. Ce dont elle s'est défendue par visioconférence de Périgueux.

Le président de la cour, Philippe Dary devant ce mail très alarmiste, a tout de suite demandé que les secours se rendent immédiatement à son domicile.


Demande de libération

Ce message est arrivé à la cour d'assises de Rennes au moment où Me Saint Pierre demandait la libération de son client.
"Maurice Agnelet a été placé sous écrou à la suite des déclarations de Guillaume Agnelet lundi matin pour éviter tout contact avec les témoins jusqu'à la fin du procès.

Tous les témoins ont été auditionnés, Maurice Agnelet ne doit donc plus être maintenu en détention." 

Des représailles

L'avocat général Philippe Petiprez exprime son désaccord:
" Il peut s'exercer une pression insupportable sur les témoins. Si Maurice Agnelet est libéré, il y aura des représailles sur Guillaume Agnelet".
Me Saint Pierre: "Je ne peux y croire. Ce n'est pas possible de dire ça."

Massacre

Pour la partie civile, Me Temime, réagit au mail d'Annie Litas: "On est là au bout de la douleur. Face à tant de massacre, interrogez le seul capable d'arrêter tout cela".
Le président de la Cour rebondit: "Monsieur Agnelet, avez-vous tué Agnès Le Roux ?

Maurice Agnelet, au bord des larmes: "Je n'ai pas tué Agnès Le Roux. Non, non, non."

Remise en liberté rejetée


La remise en liberté est finalement rejetée. La Cour craint des risques de vengeance et de pression sur Guillaume Agnelet. Maurice Agnelet dormira encore cette nuit en prison. Il est 19h25. Fin d'une journée qui restera dans les annales judiciaires.

Demain place aux plaidoiries et aux réquisitions.
Nouvelles rassurantes d'Annie Litas
Les nouvelles d'Annie Litas, l'ex épouse d'Agnelet sont rassurantes, selon le parquet. Elle se trouve chez des amis à Périgueux.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
procès agnelet