Quand la visite de Xi Jinping provoquait une pagaille monstre dans les Alpes-Maritimes en 2019

Le président chinois est en visite d'État en France les lundi 6 et mardi 7 mai. Il s'agit de sa troisième visite d'État. Retour sur son dernier déplacement en France qui avait causé d'immenses perturbations sur la Côte d'Azur il y a cinq ans.

Autoroute A 8 coupée, promenade des Anglais fermée à Nice, interdiction d'ouvrir les fenêtres dans certaines zones... les Azuréens qui l'ont vécue n'oublieront pas la visite de Xi Jinping en 2019.

Le chef de l'État chinois, deuxième puissance économique mondiale, a mis sous cloche une partie de la Côte d'Azur lors de son passage dans les Alpes-Maritimes, comme le montre cette photo de la promenade des Anglais. 

Elle a été prise proche du palace Negresco, que l'on aperçoit au loin. C'est là que Xi Jinping a passé son unique nuit à Nice.

Le lit présidentiel a aussi fait le voyage

Xi Jinping est un client aux exigences particulières. Le président a fait venir son propre lit de Chine pour dormir tranquillement au Negresco avec son épouse Peng Liyuan.

Très peu d'autres informations personnelles ont été communiquées lors de cette visite sous très haute sécurité. 

Les riverains avaient l'obligation de fermer leurs fenêtres à des heures bien précises, lors du passage du président et de son convoi.

Pour assurer cette sécurité et permettre au convoi présidentiel de se déplacer rapidement, les Azuréens ont été aussi priés de faire preuve de patience. 

Une immense pagaille sur les routes

Des heures de bouchons, des gares ferroviaires fermées et des automobilistes agacés et surpris. La visite de Xi Jinping avait provoqué une belle pagaille. 

L'autoroute A8 avait été en partie fermée et il fallait jusqu'à deux heures pour rejoindre Antibes et l'ouest de Nice.

La protection civile, association habituellement déployée lors de catastrophes naturelles ou d'attentats, distribuait des bouteilles d'eau aux conducteurs bloqués sur l'autoroute...

Un dîner à Beaulieu-sur-Mer

Emmanuel Macron et Xi Jinping, accompagnés de leurs épouses, avaient ensuite partagé un dîner dans la célèbre villa Kérylos de Beaulieu-sur-Mer, à côté de Nice.

Cette visite célébrait alors le 55ᵉ anniversaire de l'établissement des relations diplomatiques entre la France et la Chine et de la reconnaissance par la France de la République populaire de Chine.

Cette année, pour la nouvelle visite de Xi Jinping en France, Emmanuel Macron a choisi d'emmener son homologue chinois dans les Hautes-Pyrénées. C'est le soixantième anniversaire de relations entre Pékin et Paris que l'on invoque... mais le contexte, à la fois diplomatique et économique, a bien changé.

Quoi qu'il en soit ce 24 mars 2019 restera comme le souvenir d'une belle pagaille sur la Côte d'Azur.