Cet article date de plus de 7 ans

Quatre mois de prison avec sursis contre un berger accusé de violence

A Nice, le tribunal a condamné à une peine de quatre mois avec sursis un berger du Val d'Entraunes, accusé d'avoir agressé deux agents du parc du Mercantour venus constater une attaque de loup. Le ministère public avait requis la même peine. 
Ce jour-là, le 8 juin 2012, Didier Trigance venait de perdre sept de ses moutons.A l'arrivée des eux agents du parc du Mercantour, il sort un manche de pioche et il blesse les deux hommes.
A la barre, le berger s'est excusé. Du côté de la direction du parc, on veut jouer l'apaisement et la sérénité pour le pasteuralisme. Le parc prendra à sa charge tous les frais d'avocats que le berger était condamné à verser.

Le reportage de notre équipe:


Intervenants:
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice loup