A quelques jours de la rentrée, chacun son astuce pour trouver un logement étudiant dans les Alpes-Maritimes

La rentrée approche à grands pas dans l'académie de Nice. Mais pour étudier dans les meilleures conditions, les étudiants doivent d'abord trouver un logement.
Chambre universitaire, logement privé... pas évident de se loger quand on est étudiant.
Chambre universitaire, logement privé... pas évident de se loger quand on est étudiant. © Valentin Le Roux / France 3 Côte d'Azur
Visites, dépôt du dossier, installation... Ces dernières semaines, les étudiants de l'académie de Nice ont du s'activer pour trouver un logement avant la rentrée scolaire. 

Mais difficile parfois de trouver le bien idéal à moindre coût. Pour cela, chacun a sa stratégie.

 

Une chambre au Crous


Saïf Khachana a opté pour une chambre universitaire de 18 m² au Crous. Le jeune homme devra s'acquitter d'un loyer de 340 euros charges comprises, soit 200 euros d'économies par rapport à son ancien logement privé. Par ailleurs, les locataires du Crous sont dispensés de taxe d'habitation.
 
"Tout étudiant peut bénéficier de nos services", explique le directeur du Crous Nice-Toulon Régis Hoyer.

En effet, les boursiers - comme les non boursiers, peuvent faire une demande de logement étudiant. Les dossiers sont ensuite sélectionnés sur critères sociaux, en fonction de l'échelon de bourse. La priorité est donnée aux élèves les plus défavorisés.
 
► Tous les hébergements universitaires du secteur Nice-Toulon : 

Cannes
- Les Clémentines

Valbonne
- Les Dolines
- Isaac Newton

Nice
- Les Fusains
- Jean Médecin
- Saint Antoine
- Baie des Anges
- La Madeleine
- Les Collinettes
- Alvéole (ex Valrose)
- Montebello
- Olivier Chesneau
- Romain Gary

Toulon 
- Portalis
- Le Fenouillet

 

Un logement privé 


Pour ceux qui n'ont pas la possibilité de vivre au Crous, il reste le marché privé. Là encore, chacun a son astuce : bouche-à-oreille, agence immobilière ou encore annonces sur internet.

Noah Lahrichi a loupé le coche pour s'inscrire en cité universitaire. En compagnie de sa mère, il cherche un studio privé pour un prix raisonnable. 
 
Pour les plus petits budgets, ou ceux qui recherchent la convivialité, la colocation peut également être une bonne alternative. Les sites Appartager ou encore La Carte des Colocs mettent en relation les futurs locataires. 

Autre solution : habiter chez une personne âgée. L'association Sigal 06 applique le principe du logement intergénérationnel : les jeunes peuvent bénéficier d'un logement à moindre coût, tout en créant un lien avec une personne isolée. 

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
logement société éducation immobilier économie