• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Réclusion criminelle à perpetuité requise à l'encontre du violeur présumé de Marion

La jeune fille était persuadée qu'elle allait mourir, a-t-elle confié mardi.
La jeune fille était persuadée qu'elle allait mourir, a-t-elle confié mardi.

Pour avoir séquestrée et violée la jeune Marion de 17 ans, l'avocat général a requis la réclusion criminelle à perpétuité, assortie d'une peine de sûreté de 22 ans à l'encontre de Cyrille Mbarga. Le verdict de la cour d'assises des Alpes-maritimes devrait être rendu vendredi midi.

Par Olivier Le Creurer

L'avocate générale, Parvine Derivery, a estimé jeudi devant les jurés de la cour d'assises des Alpes-Maritimes que Cyrille Nty Mbarga, âgé de 35 ans en novembre 2012, au moment de cette sauvage agression, "n'est pas ré-insérable dans la société".

"Pas ré-insérable dans la société"

Elle a requis la perpétuité, assortie d'une peine de sûreté de 22 ans, ainsi que l'interdiction pendant cinq ans des droits civiques, civils et de famille. Ce colosse avait déjà été condamné à 12 ans de réclusion pour des faits très proches perpétrés sur une adolescente de 14 ans à Toulouse en 2000.

L'avocate générale a également requis des peines de 6 ans et 8 ans contre les deux complices du violeur, qui n'avaient pas porté secours à la jeune fille durant son calvaire de deux heures, au cours duquel Marion avait subi des viols, des coups violents, des menaces de mort et des insultes.

Marion, étudiante en sport aujourd'hui âgée de 19 ans, qui dévisage fermement ses agresseurs, a suscité l'admiration depuis le début du procès, lundi. La jolie blonde d'1,59 mètre, enlevée dans un couloir de son immeuble à Saint-Laurent-du-Var (Alpes-Maritimes), puis emmenée à 30 km dans un appartement de Grasse, s'était emparée du couteau de son violeur et l'avait poignardé à plusieurs reprises. Elle avait ensuite pris la fuite par un balcon du 6e étage et s'était suspendue dans le vide avant de trouver refuge chez un couple au 4e étage. 
Le verdict est attendu vendredi.

A lire aussi

Sur le même sujet

Philippe Vardon (RN) explique pourquoi il veut être le prochain maire de Nice

Les + Lus