Record de chaleur pour un mois de septembre battu de 1,4 °C à Sospel, dans les Alpes-Maritimes

De Porquerolles à Eze, la température a battu des records de chaleur ce lundi 14 septembre sur la Côte d'Azur. A Sospel, dans les Alpes-Maritimes, le record mensuel a été battu de 1,4 °C.

Le village de Sospel, dans les Alpes-Maritimes.
Le village de Sospel, dans les Alpes-Maritimes. © France Télévisions
C'est encore l'été, il fait doux, très doux, trop doux sur la Côte d'Azur. Des records décadaires (pendant une période de 10 jours au moins) sur l'île de Porquerolles dans le Var ou à Eze dans les Alpes-Maritimes. 
Il faisait 21,3 degrés à l'ombre ce matin à Eze, et à Sospel, au lever du jour la température était de 20,9 °C, contre 20,5 °C pour le dernier record mensuel de température à la même période, le 11 septembre 2008. Pour bien se rendre compte des écarts de température, ce record à Sospel pour une minimale se situe 9 °C au-dessus des normales de saison.
Le record de l'après-midi a même été explosé à Sospel avec 29.6 °C. Température jamais atteinte depuis l'ouverture de la station en 2004, devant les 28.2 °C du 5 septembre 2016.
Le référent Météo-France sud-est s'alarme de la situation dans une publication sur le réseau social Twitter : Selon cet ingénieur, cette situation inédite est due à : "une situation de col sur le sud-est entre de hauts géopotentiels qui gonflent entre Allemagne et Pologne, et ceux sur le Maroc".

Nuits chaudes

Pour Marie-France Delansorne, chef du centre Météo-France de Nice, "2020 confirme les projections que l’on donne pour le futur" en matière de réchauffement climatique. "Les épisodes de chaleur tardifs sont de plus en plus fréquents et on constate un étalement de la saison estivale" ajoute-t-elle.

"2020 confirme les projections que l’on donne pour le futur" en matière de réchauffement climatique.

Pour Marie-France Delansorne, chef du centre Météo-France de Nice

A Nice, il a fait 23,1 °C au lever du jour ce lundi et le record du département est pour Menton avec 24,6 °C dimanche matin. Pour mémoire, les mois de septembre les plus chauds à Nice ont eu lieu en 1987, 2016 et 2018. Le 9 septembre dernier la capitale azuréenne avait même battu un record de chaleur pour les minimales avec 23,7 °C.

"C'est très sec"

Sur les hauteurs des Alpes-Maritimes il fait aussi chaud. "C'est vrai que c'est très sec ici" nous confie Carla Soffiotti, agricultrice à Sospel. Elle exploite avec son mari des oliviers et cultive des légumes. "On est en hauteur, à 600 mètres, sur les arbres il faut voir ca ce n'est pas encore le moment de la recolte mais il ne faut pas que ca dure". Météo-France prévoit également des maximales plus élevées que la normale sur toute la France. Les prévisions les plus pessimistes annoncent même un record de température pour tout le mois de septembre.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
météo prévisions météo canicule environnement écologie