Le recteur de l'Académie de Nice annonce les changements de la rentrée 2019

Le recteur de l'Académie de Nice, Richard Laganier, a présenté les nouveautés de la rentrée scolaire 2019. / © Ariane Masseglia - FTV
Le recteur de l'Académie de Nice, Richard Laganier, a présenté les nouveautés de la rentrée scolaire 2019. / © Ariane Masseglia - FTV

La réforme sensible du bac, le développement de l'apprentissage, l'école obligatoire dès 3 ans. L'année scolaire 2019-2020 est placée sous le signe des changements. Richard Laganier, le recteur de l'Académie de Nice a répondu à nos questions. 

Par Aline Métais

C'est l'heure de la rentrée ! La réforme sensible du bac, le développement de l'apprentissage, l'école obligatoire dès 3 ans. L'année scolaire 2019-2020 est placée sous le signe des changements. Richard Laganier, le recteur de l'Académie de Nice a répondu à nos questions. 
  • La sensible réforme du bac

C’est un chantier important du gouvernement : la délicate réforme du bac, qui doit être effective en 2021. Cette réforme, réduira le nombre d’épreuves finales au profit du contrôle continu. Elle s’accompagne d’une refonte de l’enseignement au lycée. Les séries (L, ES et S) disparaissent en première et sont remplacées par des enseignements de spécialité (cf.encadré). Richard Laganier l'affirme : 

Le bac général va être profondément changé, nous allons dès cette année travailler sur le grand oral et sur les épreuves de français anticipées dans le cadre du contrôle continu.


Le recteur se félicite aussi que les élèves se soient emparés de cette offre de spécialités enrichie et de cette liberté de choix. Les élèves ont donc un tronc commun et des options qui s’élargissent. Pour le bac, le contrôle continu et les oraux sont renforcés.
  • La voie professionnelle : des transformations importantes
Développer l’apprentissage désormais qualifiée de « voie d’excellence » fait partie des priorités du gouvernement.
  • Ecole obligatoire des tout petits
Depuis cet été, l’instruction est obligatoire dès 3 ans (6 ans auparavant). « Un gros effort est mis sur les savoirs fondamentaux », explique Richard Laganier car « c’est un facteur de lutte contre les inégalités sociales. » Le travail avec de petits groupes est renforcé dans les quartiers prioritaires. Une mesure qui concernera 2,5 % des enfants.
  • Dédoublement des classes
Par ailleurs, la réduction des effectifs dans les classes de CP et CE1 des quartiers défavorisés s’achève. Quelque 300 000 élèves sont concernés et ils devraient être 450 000 d’ici 3 ans. Une mesure qui sera étendue progressivement aux classes de grande section en éducation prioritaire.
 
  • Le pole inclusif handicap PIAL
Le recteur a présenté le dispositif PIAL, Pôle inclusif d’accompagnement localisé. C’est un vrai « vecteur de justice social » pour une "école inclusive". L'idée est de faire travailler tous les acteurs éducatifs, parents et établissement en réseau. Il a aussi fallu recruter : 

Nous avons pré-recruté des accompagnants pour les élèves en situation de handicap.


Une cellule d’écoute a aussi été mise en place pour améliorer ce parcours scolaire souvent compliqué pour les familles. Au niveau national, 4.500 accompagnants d’élèves en situation de handicap (AESH) ont été recrutés.

Les 12 spécialités proposées au lycée

Concrètement, dès le deuxième trimestre de seconde, il faut indiquer quatre vœux de spécialités pour la première.
Douze spécialités sont proposées :

  • histoire-géographie, géopolitique et sciences politiques ;
  • humanités, littérature et philosophie ;
  • langues, littératures et cultures étrangères ;
  • mathématiques ;
  • physique-chimie ;
  • SVT  (sciences et vie de la terre)
  • SES (sciences économiques et sociales)
  • arts 
  • littérature, langues et culture de l'Antiquité 
  • numérique et sciences informatiques 
  • sciences de l'ingénieur 
  • biologie-écologie.

Les élèves auront droit à un cinquième choix si l'une des spécialités visées est dite "rare" (les cinq dernières de la liste citée).

A lire aussi

Sur le même sujet

Expédition au large de l'Amazone

Les + Lus