Rumeurs de vente de l'OGC Nice : après l'affirmation d'un média anglais, le démenti du président Rivère

Le média britannique The Independent a affirmé vendredi soir dans un article que le propriétaire de l'OGC Nice, également actionnaire du club de Manchester United, souhaite vendre le 5e du dernier exercice de Ligue 1. Le président du Gym a déclaré que le club n'est "pas à vendre" alors que Manchester United pourrait finalement être rétrogradé sur la scène européenne. Un imbroglio de fin de saison autour du sort des Aiglons.

"Ineos cherche à vendre". L'actualité de l'OGC Nice se traduit dans les médias par des rumeurs de vente qui vont bon train outre-Manche notamment. Vendredi 7 juin, le très respecté The Independent a publié un article en ligne qui assure que l'actionnaire minoritaire de Manchester United, qui possède également l'OGC Nice, voit dans la cession du club azuréen un moyen de satisfaire les règles de l'UEFA sur la multipropriété.

L'ancien quotidien papier, qui officie désormais uniquement sur internet, est réputé pour sa rigueur et la qualité de ses enquêtes. Cela n'a pas empêché le président Rivère de démentir fermement cette rumeur lancinante.

"Pas à vendre"

Ce matin, le site l'Equipe.fr a publié la réaction de Jean-Pierre Rivère. Il a balayé cette option tout en affirmant que si une vente venait à se profiler, "il n'y aurait aucun problème" , au vu de la bonne santé du club.

Si le club était à vendre, je vous le dirais volontiers car ce n’est ni un meurtre ni une honte de mettre un club à la vente. Mais je le répète, ce n’est pas le cas.

Jean-Pierre Rivère

L'Equipe.fr

Officialisation de Haise et Maurice

Une des raisons de la bonne santé affirmée du club, au-delà du bilan sportif et économique, c'est ce début de recrutement. Non pas celui des acteurs qui évolueront sur le terrain, mais bien celui de ceux qui vont s'atteler à proposer le meilleur 11 possible sur le rectangle vert.

Engagé la saison prochaine en Europa League, le club de l'Allianz Riviera a vu récemment l'officialisation de l'arrivée de Franck Haise au poste d'entraîneur, et de Florian Maurice.

Le premier a porté Lens vers des sommets ces dernières saisons, après une remontée en Ligue 1, une place de dauphin du PSG et une campagne européenne convaincante. Le second arrive de Rennes comme nouveau directeur sportif. Ancien joueur, Florian Maurice a intégré, dès 2009, la cellule de recrutement de l’Olympique lyonnais avant d’en prendre la direction en 2014. Depuis 2020, il officiait en tant que directeur technique au Stade Rennais.

Pourquoi vendre ?

Si ces rumeurs persistent, c'est qu'elles trouvent un fondement dans la récente acquisition, cette saison, de parts de Manchester United par le propriétaire de l'OGC Nice. Jim Ratcliffe, élevé au rang de Sir au Royaume-Uni,  a acquis 27,7% des parts du club mancunien. Natif de cette partie de l'Angleterre, Ratcliffe n'a jamais caché ses ambitions d'investir en Premier League. Le hic, c'est que le club pensionnaire d'Old Trafford sera aussi inscrit en C3, soit l'Europa League.

Les Red Devils pourraient croiser le chemin des Aiglons l'an prochain. C'est incompatible pour l'UEFA qui organise ces compétitions en Europe.

Les règles semblent simples. Lors des compétitions européennes, un propriétaire - qu'il soit personne morale ou incarné par une société - ne peut posséder deux clubs susceptibles de s'affronter sur le plan européen.

L'article 5 de l'UEFA portant sur l'Intégrité de la compétition/multipropriété des clubs comporte un alinéa qui concerne typiquement cette situation.

Personne ne peut participer, en même temps, directement ou indirectement, de quelque manière que ce soit, à la gestion, à l’administration et/ou aux activités sportives de plus d’un club prenant part à une compétition interclubs de l’UEFA.

UEFA, règlement sur les compétitions européennes

L'OGC Nice préservé grâce à sa 5e place ?

Comme l'indique également The Independent, dans un article paru fin mai, des discussions existent et pourraient voir Manchester United reléguée dans une autre compétition européenne, de rang inférieur : l'Europa Conference League. De quoi garantir l'équité sportive.

L'OGC Nice verrait sa place inchangée au titre qu'il a terminé mieux classé que Manchester United lors de son championnat national. United n'a pas pu mieux faire que la 8e place cette saison.

Reste un point, celui des équipes reversées. En cas de mauvais classement en phase de poule, l'an prochain, en Europa League, l'OGC Nice pourrait tout de même jouer Manchester United en cas de qualification de sa part à l'issue des phases de poules de League Europa Conference. Ce même jeu de vase communicant entre les différentes compétitions européennes de clubs pose aussi souci à l'UEFA pour le Girona Futbol Club - le club espagnol de la ville de Gérone - et Manchester City, tous deux liés économiquement par le City Football Group.

En attendant de savoir si l'OGC Nice va changer de main, les suiveurs du club pourront commenter d'autres mouvements, ceux du marché des transferts dont les dates ont tout récemment été officialisées.

Le mercato estival français s'ouvrira dès demain, lundi 10 juin. Il prendra fin le 30 août, à 23 heures.

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité