Cet article date de plus de 8 ans

Saint-Etienne - Nice : Clément opéré d'une fracture ouverte, Eysseric s'excuse

Coupable d'un tacle qui a gravement blessé le Stéphanois Jérémy Clément, hier samedi à Geoffroy-Guichard lors de Saint-Etienne - Nice (Score final 4-0).  Valentin Esseyric regrette son geste et a envoyé un message d'excuse à son adversaire.
On jouait la 26e minute de Saint-Etienne-Nice (4-0) lorsque le jeune Aiglon Eysseric a violemment jeté ses crampons sur la cheville droite de Clément, qui cédait.

Le milieu niçois était très marqué par les conséquences de son geste. "Je ne dois jamais tacler comme ça. J’arrive lancé, tellement vite, que je ne pense à rien. Je n’y vais pas pour faire mal... Je ne suis pas bien du tout. On ne peut pas faire marche arrière. A part l'appeler, m'excuser, c'est tout ce que je peux faire. Une lourde suspension ? Je m'en fous, ce qui m'importe, c'est la blessure de Clément", a confié Eysseric au micro de Canal + samedi soir.

Le milieu défensif des Verts, qui se tordait de douleurs, a dû quitter le terrain sur civière. Il a été opéré dès son admission à l'hôpital Nord de Saint-Etienne d'une fracture ouverte. L'intervention a été réalisée par le docteur Rémi Philippot selon un membre de l'encadrement technique de l'ASSE.
Le Niçois a logiquement été exclu. Il pourrait écoper d'une longue suspension, en rapport avec la période d'indisponibilité de plusieurs mois qui se dessine pour l'ex-Parisien.

Soutien des Aiglons

"C'est terrible. C'est une blessure très grave", a de son côté, commenté le président Roland Romeyer. "Nous sommes tous malheureux. Nous avons gagné 4-0 mais nous n'avions pas envie de fêter la victoire. Il est en train d'être opéré. On espère que l'os qui tient le pied, l'astragale, ne sera pas touché sinon cela risquerait d'être grave pour la suite. Il a une fracture ouverte", a ajouté le dirigeant.

Pour Claude Puel, entraîneur de Nice;  "Il ne faut pas tout mélanger. Il y a eu un accident tout à fait regrettable. J'ai de la peine pour Clément car perdre un joueur de cette manière... On peut comprendre leur colère mais il faut rester mesuré. Le match n'a pas été un match de voyous.

Le milieu niçois Eric Bauthéac estime lui, que "c'était vraiment cauchemardesque. Valentin Esseyric était vraiment dégoûté d'avoir commis ce geste (sur Clément). Sa saison est terminée. C'est un geste maladroit de la part d'un joueur qui n'est pas agressif.

La commission de discipline de la LFP devrait se pencher sur son cas jeudi prochain. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
football ogc nice sport