Salon de l'agriculture : Christian Estrosi veut réduire la fracture entre le monde urbain et rural

Christian Estrosi, au salon de l'agriculture ce mercredi. / © Twitter Christian Estrosi
Christian Estrosi, au salon de l'agriculture ce mercredi. / © Twitter Christian Estrosi

La France Audacieuse, ce mouvement d'élus de droite et du centre créé par le maire de Nice Christian Estrosi a décidé de lancer une série de propositions pour le monde rural alors que le salon de l'agriculture se tient actuellement à Paris porte de Versailles.

Par C.L AVEC L'AFP

Pour Christian Estrosi, maire de Nice, président de la métropole Nice Côte d'Azur,  le constat est simple : la France est coupée en deux, avec d'une part le monde urbain et d'autre part le monde rural.
La France audacieuse, le mouvement qu'il a créé en 2017 et qui rassemble des élus de droite et du centre, a décidé de porter la voix des territoires.



Ainsi, en visite au salon de l'agriculture à Paris, Christian Estrosi a annoncé sa volonté de réduire cette fracture.




Parmi les propositions en faveur des agriculteurs: la suppression des droits de succession et de transmission en cas de reprise d'une exploitation au sein d'une famille, la création d'un "fonds souverain agricole français" qui "permette à l'Etat de garantir les prêts d'investissement des agriculteurs", l'instauration d'un prêt à taux zéro "pour tout agriculteur désirant acquérir de nouvelles terres agricoles", l'exonération de cotisations sociales pour les contrats type contrats de vendanges.


Dans l'agroalimentaire

Le gouvernement a déposé un projet de loi qui vise à améliorer les relations commerciales dans le secteurs agroalimentaire en commençant par inverser la construction du prix payé aux agriculteurs, La France audacieuse
propose "d'imposer aux distributeurs l'affichage de toutes les étapes du prix, depuis le prix d'achat au producteur, le prix des intermédiaires jusqu'au prix du distributeur final". Mesure qui fera "automatiquement monter le prix payé au producteur" car "les consommateurs ne pourront rester insensibles, et les distributeurs non plus d'ailleurs".

La téléphonie


La France Audacieuse veut par ailleurs une loi pour imposer aux grands opérateurs de téléphonie de "dégager une partie de leurs dividendes, qu'ils réalisent dans le monde urbain, pour financer l'équipement numérique des
zones rurales".


A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus