Cet article date de plus de 4 ans

Secouristes de l'attentat de Nice : polémique autour d'une médaille

Ils se sont eux-mêmes surnommés les "oubliés du 14 juillet". Des personnels hospitaliers qui le soir de l'attentat de Nice ont porté secours aux victimes, et qui ne font pas partie des 600 personnes décorées de la médaille de la Sécurité intérieure.
La Promenade des Anglais, après l'attentat du 14 juillet
La Promenade des Anglais, après l'attentat du 14 juillet © France3cotedazur
L'intention était louable : honorer les hommes et les femmes qui ont porté secours aux victimes de l'attentat de Nice, en leur décernant la médaille de la sécurité intérieure, une décoration décernée par le Ministère de l'Intérieur... Mais la liste des 600 personnes retenues fait polémique au CHU de Nice. Au moins 89 médecins et personnels hospitaliers qui s'étaient mobilisés lors de cette soirée tragique, ont constaté avec amerture que leurs noms n'y figurent pas.

durée de la vidéo: 01 min 54
Les "oubliés" de la médaille de la Sécurité intérieure ©France3cotedazur

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
attentat faits divers terrorisme santé société