Super Mamie France 2022 : découvrez la candidate qui représente les Alpes-Maritimes, Nadine Coatrieux-Tacci

A 71 ans, la dynamique Azuréenne est une passionnée de danse, mais s’est donnée pour défi d’effectuer un tour de chant ce dimanche 27 novembre, pour l’élection de la super mamie de l’année. Un risque, à l’image de sa vie, engagée vers l’inconnu.

Danseuse émérite, férue d’art, de voyages et de découvertes, Nadine Coatrieux-Tacci représente les Alpes-Maritimes pour l’édition 2022 du concours qui doit sacrer, à Nice ce dimanche, la super mamie de l’année.

Ces derniers jours, répétitions et mises au point de son passage sur la scène du Palais de la Méditerranée, l’établissement de la promenade des Anglais, se sont accélérées. Une cadence qui ne l’a pas pour autant inquiétée, tant son emploi du temps est constamment chargé. “C’est très serré, car en plus de ça, je fais partie de deux compagnies de spectacle” lâche-t-elle dans un éclat de rire quand elle aborde son planning de la semaine avant l’élection.

Vivre à toute allure

Cette mère de deux jumeaux et grand-mère de quatre petits-enfants, vit à toute vitesse : “Je fais partie d’une association à Cagnes-sur-Mer, dans laquelle nous faisons du chant, de la danse, etc, et aussi de l’association Col canto, où l’on apprend à chanter. On y prépare deux spectacles par an. Ça fait beaucoup de répétitions dans la semaine.” 

A cela s’ajoute une vie personnelle intense : “J’ai également un frère handicapé, dont je m’occupe car je suis sa tutrice, il est Américain, donc cela fait beaucoup de travail, il faut traduire ses papiers. Il a eu un AVC en 2014, et j’ai beaucoup de travail de ce côté-là".

“Et puis il y a ma vie de grand-mère, de mère… Je suis assez prise (rires), tout en sachant que je fais aussi des concours de danse. J’ai fait notamment six concours de Danse avec les Seniors (un concours annuel organisé par le Département des Alpes-Maritimes, Ndlr)” explique la septuagénaire.

Une participation tant attendue

Ce dimanche, ce n’est pas sa première rencontre avec l’univers des super mamies. Elle avait déjà côtoyé l’organisation de ce concours par la passé. “Je m’étais déjà présentée en 2016, mais je n’avais pas été prise, j’étais dans les quatrièmes. Avec le Covid, tout s’est un petit peu arrêté au niveau de ces concours, des établissements n’ont pas forcément voulu, tout de suite après, ouvrir des salles au public” se souvient-elle.

Mais cette année, elle a eu “la chance d’être choisie, j’ai été sacrée Mamie des Alpes-maritimes 2022”.

Nadine transmet sa bonhomie en un rien de temps, par un sourire ou même par sa simple présence. “Personnellement, j’aime les gens, je vais vers eux” et “j’aime le contact” avec les autres, explique celle qui vit désormais en couple à Nice.

Globe-trotteuse

Cet amour de la découverte lui vient sans doute de sa trajectoire familiale. Son père, officier dans la Marine nationale, a longtemps été déployé en Outre-mer : “Il était militaire de carrière. Je suis née à Paris mais je n’ai pas connu la ville. Dès que j’ai été en âge de voyager, vers 1 an, on a suivi, avec mes frères, dans plein de pays et de villes en rapport avec la Marine.”

Un parcours de globe-trotteuse qui se finit, un temps, lorsque sa famille pose ses bagages “à Antibes après la guerre d’Algérie, en 1963 ou 1964”. Retraité, son père devient commandant du port de plaisance de la Galice. Nadine, elle, embrasse une carrière de comptable et vit successivement dans la cité des remparts, puis à Cannes, et aujourd’hui à Nice, avec son nouveau compagnon. Divorcée, après plus de vingt années de mariage, elle garde en tête de ces années d’union d’innombrables voyages. Avec son ancien mari, très sportif, ils ont participé à de nombreuses découvertes, et même participé à des émissions d’aventures.