Tout savoir sur le centre de santé SOS Médecins qui vient d'ouvrir à Nice

Ce nouveau centre de santé se trouve avenue Lyautey à Nice. Il a été inauguré en grande pompe tant le manque de médecins est cruel, y compris dans la 5e ville de France. Il permettra aux personnes en situation d'urgence non vitale de bénéficier d'une consultation dans la journée de la prise de rendez-vous.

« C’est la structure qu’on aimerait avoir dans chaque quartier de Nice avec des médecins généralistes et urgentistes, H24 au service des patients !».

Le docteur Joëlle Martinaux sort à peine de sa garde au urgences du SAMU 15. Hors de question de rentrer et dormir. Toujours très impliquée et pleine d’enthousiasme, la fondatrice de la Plateforme de téléconsultations médicale et sociale, ancienne gérante, 30 années durant, de SOS Médecins, ne s’imaginait pas être ailleurs qu’à l’inauguration de ce nouvel outil de santé installé 

Elle est intarissable : « Ce Centre va remplir la mission de compenser le défaut de médecins, qui plus est, dans un quartier en souffrance depuis le départ à la retraite de nombreux confrères. C’est un lieu qui permettra de renforcer cette partie Est de la ville de Nice en consultations de patients. Mais SOS Médecins n’oublie pas son ADN de visite médicale à domicile ! Et surtout, ajoute-t-elle, dites bien que nous ne sommes pas en compétition avec les médecins libéraux qui donnent toute leur énergie au service de leurs patients. Nous sommes un renfort pour assurer la continuité des soins. »

Même son de cloche chez Hervé Cael, le président régional du Conseil de l'Ordre des Médecins qui  trouve cette nouvelle offre de soins très intéressants. « Elle a le grand mérite d’assurer la bobologie, mais également la prise en charges des pathologies chroniques et les visites à domiciles en collaboration avec SOS Médecins. »

Le docteur Erick El Baze est le plus ancien médecin de SOS Médecins à être sur le terrain. Il exerce à ce poste depuis 32 ans. Il se souvient des heures de travail qui ont été immédiatement très fortes : « C'est une sorte de rouleau compresseur qui ne nous permet pas de ralentir, explique-t-il. On ne se rend pas compte et soudain, 10, 20, 30 ans sont passés. La demande est tellement importante que ce Centre de Santé ne réduira pas la quantité de travail à accomplir. Six millions de Français n’ont pas de médecin référent et d’autres ne veulent même pas de médecin ! Donc quand il y a un problème, les gens téléphonent au 15 s’il y a une urgence vitale ou ils nous appellent, sauf que, quand on arrive à domicile, on peut nous-mêmes avoir à traiter d’une urgence vitale… »

Le nouveau Centre de santé SOS Médecins compte 12 médecins qui se relayeront et le docteur Nicolas Rossi est l’un d’eux. 

Pour nous, le but est aussi de diversifier notre activité. C’est un complément à notre travail de visites à domicile. Ça nous permet de nous regrouper en travaillant ensemble au lieu d’être tout le temps tout seul dans nos voitures. Peut-être aura-t-on moins de mal à recruter… 

Docteur Nicolas Rossi.

Le centre médical de SOS Médecins est opérationnel de 9h à 22h, avec, vers 15h, chaque jour, un changement de relais entre soignants. Il fonctionne uniquement sur rendez-vous donnés le jour même, c’est-à-dire, pour des urgences. Il est ouvert 7 jours sur 7, week-end et jours fériés compris. Pansements et sutures peuvent y être réalisés. Des équipements pour la réalisation d’un électrocardiogramme sont à disposition.

Le centre est au 2 rue Justin Montolivo, angle de la rue Justin Montolivo et l'avenue du Maréchal Lyautey :

Sur les 12 médecins recrutés, une seule femme. Alexandra Fouché est cet unique professionnel féminin de l’équipe. « Je sais que beaucoup de mes consœurs craignent les visites à domiciles, car elles ont peur des agressions, des violences, de se retrouver seules dans les cités ou chez des gens qui ont des troubles psychiatriques et qui peuvent parfois devenir très agressifs. »  

Depuis 1 an, c'est un écroulement

La jeune femme, qui fait encore des visites à domicile en journée seulement, et est régulatrice au SAMU et au Service d'accès aux soins, a travaillé 10 ans de nuit pour SOS Médecins. « J’ai arrêté à cause de la fatigue," raconte-t-elle, mais, même si je ne me suis jamais fait agresser physiquement, je me suis quand même fait quelques frayeurs, style jets d’objets sur la voiture. Lorsque je travaillais sur Cannes/Grasse, c'était auprès de population où il y a moins de misère et dans de quartiers donc moins difficiles. Ce n’est pas pour rien que nous avons désormais un bip directement relié à la police qui enregistre les conversations. »

L'équipe du nouveau Centre de santé est globalement plutôt jeune. Malgré tout, le recrutement n'est pas aisé. Le docteur Erick El Baze en discute avec ses collègues : « La dégradation a commencé il y a 5 ou 6 ans quand une génération entière de médecins a commencé à partir à la retraite et depuis 1 an, c'est un écroulement. Même ceux qui veulent donner leur patientèle ne trouvent pas de remplaçants et plus de la moitié des médecins généralistes ont plus de 55 ans. Le métier n’est plus attractif et pendant qu’on fait une visite à domicile, un médecin de cabinet fait quatre consultations ! Même avec l’augmentation prévue par le président de la République, il faudra 10 ans pour combler ces vides par l’arrivée de nouveaux praticiens. »

On l'aura compris, il faudrait multiplier les centres médicaux comme celui-ci.  

En 2023 la France comptait 68 millions d’habitants. Ils étaient 60 millions quelque 20 ans plus tôt soit une augmentation de 8 millions et, parmi eux, de plus en plus de personnes âgées que nul responsable politique n’a pris en compte pour adapter cette croissante démographie à l’offre de soins (médecins, d’infirmières, de kinésithérapeutes, d’aides-soignants). 

Le Centre de santé SOS Médecins qui a l’immense mérite d’exister reste une goutte d’eau dans un océan de désertification médicale. Joëlle Martinaux espère bien pouvoir en créer de nouveaux dans plusieurs autres quartiers de la 5e ville de France.

Infos pratiques :

  • Téléphone national : 36 24 (0.15 € / min)
  • Téléphone local : 04 93 85 01 01
  • Adresse : 2 Rue Justin Montolivo à Nice.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Provence-Alpes-Côte d'Azur
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité