Vincent Riou et Sébastien Col étaient en tête des monocoques Imoca jeudi matin dans la Transat Jacques Vabre. Jean-Pierre Dick et Fabien Delahaye occupent la 11ème place. Le duo continue à panser les blessures du bateau.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

Vincent Riou et Sébastien Col étaient en tête des monocoques Imoca jeudi matin dans la Transat Jacques Vabre (TJV) après avoir dépassé Yann Eliès et Charlie Dalin à la faveur de la nuit, Armel Le Cléac'h et Erwan Tabarly pointant à la 3e place. Riou, associé à Jean Le Cam, a gagné la précédente édition de la TJV en 2013 avec le même bateau. Il connaît bien la route jusqu'à Itajai (Brésil) et son plan VPLP-Verdier de 2010 est archi fiabilisé.

Quand on répare, on s’écarte de la route. Nous sommes un peu trop à l’Est de la flotte à mon goût

3ème dépression

Jean-Pierre Dick et Fabien Delahaye occupent la 11ème place. Joint par téléphone ce matin, Jean-Pierre Dick explique avoir bien profité hier d’une bonne sessions de surfs. A côté de cela, le duo à bord de StMichel-Virbac continue à panser les blessures du bateau. "Quand on répare, on s’écarte de la route. Nous sommes un peu trop à l’Est de la flotte à mon goût. Cela a un avantage : la dépression sera sans doute moins forte" précise le skipper azuréen. En effet, ils affronteront leur troisième forte dépression avec des vents de 30 à 40 noeuds dès cette nuit avant de naviguer, enfin, dans « un régime tropical ce week-end ». 

De la casse

Après avoir tenté vainement pendant plusieurs heures une réparation en mer, Alex Thomson et Guillermo Altadill (Hugo Boss) ont pour leur part décidé de faire route vers Vigo (nord-ouest de l'Espagne). Les travaux effectués à la cape n'auraient pas permis au duo britannico-espagnol de traverser l'Atlantique sereinement. Hugo Boss n'a pas abandonné et une équipe technique fait route vers Vigo pour tenter de consolider ces réparations. Autre Imoca à rentrer, celui d'Arnaud Boissières et Stan Maslard (Le Bateau des Métiers by Aérocampus), qui ont annoncé mercredi soir qu'ils se dirigeaient vers Les Sables d'Olonne (ouest de la France), leur grand-voile étant déchirée.

Sodebo en tête chez les Ultimes

A l'avant de la flotte, les deux premiers maxi-multicoques de la classe Ultime Sodebo (Thomas Coville/Jean-Luc Nélias) et Macif (François Gabart/Pascal Bidégorry) naviguent désormais entre la côte du Sahara occidental et les îles Canaries. Sodebo maintient Macif à une quarantaine de milles dans son sillage, dans des vents d'une quinzaine de noeuds.