Une Niçoise écrouée pour son engagement djihadiste

Une Niçoise convertie de 20 ans, a également été mise en examen pour association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste. Elle a aussi été écrouée.

Par C.L AVEC L'AFP

Une jeune fille de 20 ans convertie à l'Islam a été arrêtée à son domicile à Nice, quartier St-Roch,  par la brigade anti-terroriste le 13 novembre dernier, soit le jour des attentats meurtriers à Paris. Elle avait envisagé de se rendre en Libye, avant de devoir y renoncer pour une raison qui n'a pas été révélée.
Mais en garde à vue, elle a assumé son engagement jihadiste dur. Elle a ainsi expliqué que faute de pouvoir se rendre en terre de jihad, elle avait envisagé de commettre une action terroriste en France.
A son domicile,  ont été retrouvés des drapeaux montrant son attachement à la cause de l'EI, ainsi que divers documents, dont certains portent sur la confection d'explosifs.

Le petit ami de la Niçoise arrêté en Tunisie

Quelques jours plus tôt, deux Français avaient été arrêtés  au sud de la Tunisie, car  soupçonnés d'avoir voulu se rendre dans des camps d'entraînement de l'organisation Etat islamique  en Libye.
Il s'agit d'un  Lyonnais de 19 ans et d'un  Marseillais de 20 ans,  petit ami de la jeune Niçoise. Les deux hommes  ne se connaissaient pas avant de quitter la France. Ils ont   été remis aux autorités françaises le 13 novembre. 
Selon leurs déclarations, ils comptaient s'entraîner en Libye avec l'objectif d'aller combattre dans les rangs de l'État islamique en Syrie. 

Sur le même sujet

Les + Lus