Cet article date de plus de 4 ans

Vendée Globe : Jean-Pierre Dick se soigne le menton avec des agrafes !

A bord de Saint Michel-Virbac, Jean-Pierre Dick a connu une petite mésaventure qui le fait ressembler, selon ses propres mots « à un punk ». En manœuvrant, il a trébuché et s'est ouvert le menton sur la filière de son bateau. Le skipper a du se poser trois agrafes pour refermer la blessure.
Jean-Pierre Dick : "j’ai trébuché. Je me suis ouvert le menton sur la filière."
Jean-Pierre Dick : "j’ai trébuché. Je me suis ouvert le menton sur la filière." © JP Dick
Le Niçois a connu une petite mésaventure qui le fait ressembler, selon ses propres mots « à un punk ». « Le vent monte crescendo et je vais accélérer. Je suis au portant jusqu’au milieu du Golfe du Gascogne. Je pense avoir un léger avantage sur Yann et Jean, il va falloir le conserver en allant vite, vite.

"En manœuvrant hier, j’ai trébuché. Je me suis ouvert le menton sur la filière. Ce n’est pas grave mais il a quand même fallu que je pose des agrafes pour refermer la blessure. Du coup, j’ai 3 agrafes dont une dans la joue.

Et oui, même en bon véto, ce n’est pas évident de viser avec l’agrafeuse quand le bateau bouge ! Maintenant je ressemble à un punk (rires) car je ne peux pas l’enlever. »

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
vendée globe sport voile