Victoire méritée de l'OGC Nice contre Nîmes

L'OGC Nice a montré un visage séduisant et victorieux contre Nîmes (2-0) samedi 26 janvier, lors de la 22ème journée de Ligue 1. Une victoire à domicile qui permet aux Aiglons d'occuper la 6ème place du classement de Ligue1.

Malgré les démissions du président Rivère et de son DG Julien Fournier, Patrick Vieira garde donc le cap. Il sait faire passer son message à une équipe du Gym qui s'est montrée solide, déterminée, cohérente et parfois même enthousiasmante. Ses deux victoires et deux nuls en L1 en 2019 lui permettent de venir jouer dans la cour européenne, à trois points de Lyon (3e avec un match en moins).

Contre Nîmes, Nice a mérité sa victoire. Après un premier quart d'heure d'observation, où les Nîmois ont planté les premières banderilles, à l'image de la frappe d'Antonin Bobichon (20e) parfaitement sortie en corner par un Walter Benitez toujours très rassurant, les hommes de Vieira ont progressivement pris la mesure de leurs adversaires.

Certes, comme Allan Saint-Maximin, bien lancé par Ignatius Ganago, nouvel avant-centre au profil altruiste, les Rouge et Noir ont perdu des face-à-face avec Paul Bernardoni (19e). Mais ils n'ont jamais lâché. Et fort logiquement ont ouvert la marque avant la pause. Au terme d'une action initiée sur l'autre aile par Saint-Maximin, le latéral
droit Youcef Atal, bien décalé par Adrien Tameze, s'est puissamment appliqué à croiser son tir (1-0, 41e).

La deuxième période allait ressembler à un calvaire pour des Nîmois rapidement menés 2-0 a la suite d'une magistrale frappe de Saint-Maximin (54e). Heureusement pour les Gardois, Bernardoni a su ensuite faire quelques arrêts (60e, 73e, 80e). Sinon, l'addition aurait été plus lourde.