VIDÉO. Coincé dans la cour d'un immeuble, un goéland a pu être sauvé à Nice grâce à l'appel au secours d'un habitant

Jeudi 4 mars, un Niçois a découvert dans la cour de son immeuble un goéland en grande difficulté. Après avoir donné l'alerte sur les réseaux sociaux, il a pu recevoir l'aide de l'association Upa 06.

Un goéland était pris au piège dans la cour d'un immeuble niçois.
Un goéland était pris au piège dans la cour d'un immeuble niçois. © Ludovic Balade

Ludovic Balade n'est pas prêt d'oublier cette histoire. Jeudi matin vers 6 heures, le Niçois se lève pour aller dans sa salle de bain : c'est alors qu'il est alerté par un grand bruit dans la cour de son immeuble, situé quartier Notre-Dame. 

J'ai entendu ce boom puis des petits hurlements : j'ai ouvert la fenêtre et j'ai découvert ce goéland. Il essayait de s'envoler et à chaque fois il retombait. Je ne pouvais pas l'approcher mais j'ai essayé de le rassurer.

Ludovic Balade, habitant de Nice.

Cet amoureux des animaux reste plusieurs heures aux côtés de l'oiseau : il lui parle et lui donne à boire. Ne sachant que faire pour débloquer la situation, il décide de lancer une vidéo sur les réseaux sociaux pour alerter les internautes. Plusieurs personnes lui conseillent alors de contacter l'association Upa 06, qui vient en aide aux animaux en détresse. 

Plus de peur que de mal

"J'ai donc fait un signalement auprès de cette association", explique Ludovic Balade. "Une première personne est venue vers 9h30 : elle a essayé de secourir l'oiseau mais il ne s'est pas laissé faire, il lui donnait des coups de bec."

Finalement, une deuxième bénévole d'Upa 06 réussit à extraire le goéland : ce dernier reprend alors son envol. 

Ça m'a fait chaud au coeur, car j'étais vraiment à deux doigts de pleurer en voyant la détresse de cet oiseau.

Ludovic Balade, habitant de Nice.

Le Niçois est fier d'avoir pu participer à son échelle au sauvetage du goéland. "Tout le mérite revient à Marine et Kim d'Upa 06", avance-t-il. "Mais j'aimerais dire aux gens de ne pas hésiter à donner l'alerte s'ils se retrouvent un jour dans la même situation que moi."

Sensible aux questions environnementales et très investi dans son quartier, Ludovic Balade avait poussé il y a quelques mois un "coup de gueule" sur les réseaux sociaux contre les mégôts qui s'amassent sur les plages niçoises

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
animaux nature faits divers réseaux sociaux société vie associative