VIDEO. Expulsées de leur logement, ces sœurs jumelles de 75 ans squattent la cave de leur immeuble à Nice

C’est une situation ubuesque. Expulsées de leur appartement où elles n’acquittaient aucun loyer, deux septuagénaires vivent dans la cave de leur immeuble depuis 6 mois à Nice. La Ville leur a proposé des solutions de relogement. En vain.

"C’est mon ancien appartement où j’ai habité 75 ans." Christiane Aubert résume ainsi la situation. La porte de leur appartement de Nice leur est désormais fermée à elle et Simone sa sœur jumelle.

On est bien ici !

Quelques étages plus bas, dans un endroit plus que précaire, voici le lieu où elles vivent dans la cave de leur immeuble. Car depuis 6 mois, elles ont fait l’objet d’un arrêté d’expulsion de leur logement et ont décidé d’occuper la cave de la résidence. Simone précise : "On n’est pas si mal ici".

Elle ajoute cependant : "j’aimerais bien retrouver mon appartement !"

Une équipe de France 3 Côte d'Azur a tenté de comprendre la situation.

Les deux sœurs sont bel et bien visées par une demande de quitter leur appartement dont l'immeuble se situe dans le quartier Libération de la ville. Leur avis d’expulsion leur a d’ailleurs été confirmé par la justice après de nombreuses offres de relogement.

Mais pour l’association DAL, droit au logement, la mairie n’a pas tenu compte des risques psychologiques des deux femmes : "Leur espérance de vie n’est pas très longue, explique Zohra Briand, la responsable de l’association des Alpes-Maritimes, on pouvait attendre tout simplement qu’elles finissent leur jour et ensuite le bien soit mis à la vente. Juste un peu plus d’humanité !"

De son côté le promoteur confie son impuissance face à une situation inédite. En accord avec les services sociaux il a proposé de nombreuses solutions y compris que les sœurs réintègrent le même appartement après travaux à loyer modéré.

Pourtant, il semble que les deux niçoises rejettent toutes les offres proposées. Dans cette histoire, il apparaît qu’elles occupaient cette ancienne loge de conciergerie sans droit ni titre depuis la retraite de Christiane.

C’est donc la justice qui devra trancher. Parmi les solutions envisagées, la mise sous tutelle de Christiane et Simone.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité