VIDÉO. "La détermination était sans faille" : 3 blessés suite à des agressions et des violences en plein match de football amateur à Nice

Fumigènes, battes de baseball...C'est un déferlement de violence qui s'est abattu sur un stade niçois dimanche 21 janvier où se déroulait un match amateur entre Nice et Menton. Un groupe extérieur a fait irruption lors de la rencontre.

De la violence une nouvelle fois dans un stade de foot dimanche 21 janvier. Un groupe a fait irruption sur un terrain lors d'un match de football amateur Nice-Menton. Les images qui circulent sur les réseaux sociaux sont impressionnantes.

Battes de baseball, couteaux et machettes

Certains témoins parlent des 20 minutes les plus longues de leur vie. Un déchaînement de violence à l'encontre de deux joueurs d'un club de Menton a été commis par une trentaine d'individus cagoulés, munis de battes de baseball, de couteaux ou encore de machettes. Les condamnations sont unanimes. "Ce n'est pas acceptable du tout sur un terrain de sport de tels agissements. Selon les années, on a plus ou moins des incidents sur toutes les rencontres. Là, c'est un incident qui est un peu plus grave donc pour nous, c'est tout à fait inconcevable", confie Francis Maggi, Secrétaire général District de la Côte d'Azur du football.

Le maire de Menton, Yves Juhel a réagi à cette agression dans un communiqué mercredi 24 janvier : "Je condamne avec la plus grande fermeté les événements qui se sont déroulés dimanche, à Nice. J’exprime à l’ensemble des joueurs, à leurs familles, aux éducateurs et aux dirigeants de l’Étoile de Menton ma totale solidarité et je souhaite réaffirmer ma détermination à lutter contre toute forme de violence dans le sport". Il recevra ce vendredi 26 janvier la présidente de l’Étoile de Menton pour la soutenir dans cette épreuve.

"C'était prémédité"

Les faits se sont produits à Nice, au stade Hairabédian, situé au nord de la ville, pendant un match opposant le CASE de Nice à l'Étoile de Menton, sans que l'on sache le motif d'une telle expédition punitive. Trois joueurs au total auraient été blessés suite aux brûlures provoquées par des fumigènes et aux coups reçus.

À Menton, l'affaire a secoué tout le monde. Karim, un des éducateurs du club, dit n'avoir jamais vu cela en plus de 30 ans : "C'était certainement prémédité. La détermination était sans faille. Ils sont rentrés sur le terrain, ils ont visé le numéro 9 et ils sont allés tous sur lui. C'était préparé, ils ont brûlé des fumigènes pour les caméras. Tout était préparé et orchestré correctement".

Jacques Gambarini, le vice-président de l'Étoile de Menton a annoncé sur France Bleu Azur que "les équipes de l'Étoile de Menton n'iront plus jouer au stade Hairabédian et au stade La Lauvette". Avant d'ajouter qu'il en voulait "à la municipalité de Nice de laisser ce stade sans sécurité. C'est un coupe-gorge. On y va avec la peur au ventre".

Les auteurs présumés des faits n'ont pour l'heure pas été identifiés. Sur le plan sportif, une commission des championnats devra statuer après enquête sur le sort de la rencontre et les éventuelles sanctions à appliquer.

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Provence-Alpes-Côte d'Azur
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité