VIDÉO. Plongée en apnée dynamique avec le Niçois Arthur Guerin-Boëri : une rencontre glaçante !

Six records du monde et cinq titres mondiaux à son actif, le Niçois Arthur Guerin-Boëri n'a pas froid aux yeux ! Et pour cause, l'apnée dynamique qu'il pratique, c'est en eau froide... Très froide !

Détenteur de six records du monde et cinq titres mondiaux, ce Niçois est l'apnéiste le plus titré de France.

Mais il y a apnée et apnée dynamique !

A priori, comme cela, cela devrait se ressembler... Mais pas vraiment ! Il ne faut pas les confondre.

L'apnée dynamique

La première, se pratique dans le sens de la hauteur et la seconde dans le sens de la longueur. Une discipline, peu connue, qui consiste à nager, en apnée, en piscine et à l'horizontal. Une sorte de snorkeling sans masque, sans palmes, ni tuba, ni mer, ni poissons d'ailleurs !

Facile ? Pas tant, car Arthur Guerin-Boëri n'aime pas la facilité.

Lui, quand il plonge en apnée, c'est sous la glace. Dans une eau à 1 degré, vêtu d'un simple petit maillot de bain et sur une longueur de plus de 100 mètres.

En 2022, il est, d'ailleurs, devenu recordman du monde de ce sport, au Canada, en parcourant 105 m sous la glace.

Une discipline de fer

Pour affronter le froid et le manque d'oxygène, des heures et des heures de préparation sont nécessaires : "Avant chaque plongée, il me faut au moins deux heures de préparation et de concentration. Sans cela, je ne peux pas réaliser une bonne plongée" explique ce sportif de l'extrême.

Pour plonger, j'ai besoin de me mettre dans un état physique un peu second. Comme dans un état d'hypnose.

Arthur Guerin-Boëri

FTV

Et d'ajouter que : "pour tenter d'établir une éventuelle performance, il me faut une espèce de rituel qui m'est indispensable. Je vais faire beaucoup d'exercices de respiration et d'apnée. Cette préparation me permet de me mettre dans un état un peu second, un peu hypnotique. Pour moi, cet état est absolument nécessaire pour décrocher un record".

Des réactions physiologiques intenses

S'immerger dans une eau à un degré, et sans respirer, n'a rien d'anodin pour le corps humain. Cela entraîne des réactions physiologiques importantes sur le métabolisme et notamment sur le système cardiaque.

Le manque d'oxygène ajouté au froid créent des réactions hyperintenses au niveau cardiaque.

Arthur Guerin-Boëri

FTV

"Les réactions physiologiques, quand on se met dans une eau glaciale, sont très intenses. Alors, imaginez les deux couplées ! Elles s'additionnent et finalement pour le corps, spécialement au niveau cardiologique, c'est hyper intense !" Explique l'athlète.

Objectif : connaître ses limites 

Pour réaliser cet exploit, il a fallu au multichampion d'apnée plusieurs années d'entraînement dans des lacs gelés.

Son objectif ultime : mieux connaître ses limites et apprendre comment y parvenir, voire les repousser : "C’est presque pour cela que je l'ai fait. C'était pour voir, si avec une vraie une discipline, je pouvais parvenir à arriver à acclimater mon corps et mon mental. Comment avec un entraînement progressif et une adaptation, lente et raisonnée, je pouvais me dépasser, me surpasser".

Accepter l'inacceptable

Dernière chose, et non des moindres, que le Niçois a dû apprendre à dépasser, accepter l'inacceptable :  "La dernière étape qui est cruciale, c'est vraiment d'accepter la peur liée au risque qui existe quand je fais ce genre de chose. Le risque, c'est que ça peut potentiellement très mal se passer..."

Le risque, c'est que ça peut, potentiellement, très mal se passer.

Arthur Guerin-Boëri

FTV

Aujourd’hui, pour Arthur Guerin-Boëri, l'apnée sous la glace, c'est fini ! Son nouveau défi, réaliser des documentaires. Un de 55 minutes Sunny Boy - Under Ice, Beyond Fear sur lui, réalisé par Morgan Le Faucheur, écrit par Morgan Le Faucheur, Morgane Stampfer est sélectionné pour le FIPADOC - Festival International Documentaire de Biarritz.

@arthurboeriguerin [TEASER] Super heureux de pouvoir enfin vous partager le teaser de "SUNNY BOY", le film produit par ALMO Film qui revient sur mes 2 derniers records du monde d'apnée sous glace. 2 années de tournage avec Morgan Le Faucheur à la réalisation. Première projection samedi prochain au Fipadoc - Festival International Documentaire Sortie officielle très prochainement ----------------------------- Avec le soutien de @tagheuer Bande originale par Octavio Produit par Franck CORBERY Images par Alex Silva, Lucien Durris, Kevin SEMPE, Thibault Menu, Aubin VAISSIERE, Nicolas Natysniak Montage et sound design par Aubin VAISSIERE Écrit par Morgan Le Faucheur et Morgane Stampfer Avec les voix de Marc Ryder et Arthur GUERIN #documentaire #sport ♬ son original - Arthur Guérin-Boëri

Pas certain, que ce nouveau "sport" soit moins périlleux !