• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Un vol dérouté vers l'aéroport de Nice : un passager interpellé crie “Allah Akbar”

Un Boeing de la compagnie Transavia assurant la liaison Paris-Tunis a été contraint d'atterrir jeudi soir à Nice. / © Maxppp
Un Boeing de la compagnie Transavia assurant la liaison Paris-Tunis a été contraint d'atterrir jeudi soir à Nice. / © Maxppp

Un avion de la compagnie Transavia qui assurait la liaison Paris-Tunis s'est posé à Nice jeudi vers 18h30. Un passager agité qui voulait rentrer dans le cockpit a été interpellé. Il s'est écrié "Allah Akbar". L'homme a été placé en contrainte psychiatrique.

Par C.C. avec V.V. et AFP

Un Boeing de la compagnie Transavia assurant la liaison Paris-Tunis a été contraint d'atterrir ce jeudi soir à Nice en raison du comportement violent d'un passager.

L'homme réclamait le droit d'effectuer uen prière à l'intérieur du cockipt de l'appareil. Selon le Procureur de la République de Nice, l'homme a ensuite asséné un coup de poing au chef de cabine en réponse à son refus. 
 

L'homme de nationalité tunisienne aurait prié avant de tenter d'entrer dans le cockpit de l'appareil après s'être montré violent avec le chef de cabine, selon des témoins cités par France Bleu Azur, qui a révélé l'information.
  

 Âgé d'une trentaine d'années, cet homme a été placé en garde à vue à l'arrivée de l'appareil :  "après examen médical son état de santé a conduit à la levée
de sa garde à vue dans la perspective d'une hospitalisation sous contrainte dans un établissement de soins psychiatriques"


Jean-Michel Prêtre, Procureur de la République de Nice.

La compagnie Transavia est une filiale à bas coûts d'Air France-KLM. ► Voir le trajet de ce vol

Sur le même sujet

P. Allemand, conseiller municipal PS à Nice(06)

Les + Lus